Bonjour et bienvenue !


Bonjour et bienvenue dans ce blog citoyen mettant de l’avant la DÉMOCRATIE et ce qu’elle engage en terme de respect de la souveraineté première qui s’incarne dans l’État démocratique du Peuple, à savoir, celle du Peuple. Vous pourrez ici avoir accès à un contenu textuel et iconographique qui, dans un premier temps, présente en les rassemblant, mes contributions autrement éparses, telles que présentées à différentes personnes en privé ou diffusées sur différentes plateformes depuis 1995. S’ajoute à ces contributions, par exemple, l’apport
radicalement démocratique de Jean-Luc Mélanchon et de son mouvement mettant de l’avant le tenue en France d’un large processus constituant capable de fonder la VIe République française et celui de Étienne Chouard  et son | Plan C | Constitution citoyenne |.

Les visiteur,es pourront à loisir transmettre leurs commentaires, via les praticables utiles dans ces pages. Une discussion citoyenne pourra avoir cours.

D’autres auteurs pourront se joindre à moi pour participer à la discussion citoyenne qui pourrait s’engager en ces pages.

Ce travail visant à rassembler mes écrits précédents m’a non seulement permis de les mettre à niveau, mais aussi et surtout, d’en structurer le rassemblement de manière la plus congruente possible. Ce qui m’a amené à présenter les choses de manières parfois inédites ; dont, l’idée – après un peu plus de 200 ans d’essais-erreurs visant à démocratiser Le Politique – qu’il faille maintenant s’attaquer à la démocratisation de la culture et de l’œconomie, et cela, de la même manière que nous l’avons fait en matière politique depuis les révolutions états-unienne et française, à savoir faire en sorte que Le Peuple rédige et endosse les Actes constituants de la culture, de l’œconomie et de responsabilité l’œcologiste.

DÉMOCRATIE 101

Démocratie 101 comme dans Loi 101 ( Charte de la langue française du Québec | Wikipédia | Texte de la loi ) ; comme dans principe premier… comme fondations primordiales.

« Élu en 1976, le Parti québécois fait de la Charte de la langue française sa loi 1. Il la retirera, devant l’opposition libérale, avant de la rebaptiser loi 101. »

Cf : Quel impact a eu la Loi 101, 35 ans après son adoption ? | Le Huffington Post Québec  |  Par | 2012 12 06

Si, dans l’ordre du Politique – depuis que les Révolutions états-unienne et française ont entrepris de renverser les régimes autocratiques ploutocratiques qui les ont précédées – l’action démocratique s’est structurée autour d’une occasion donnée au Peuple – ou arrachée par lui – de rédiger puis de valider des Actes constituants des États de droits démocratiques devant s’appliquer à son territoire national – et jamais aussi clairement que par référendum ( comme en Australie depuis1900, Islande depuis 1918, en Irlande depuis 1937, en France depuis 1946, etc.,) – ne reste qu’à mettre de l’avant en matière de culture, d’œconomie et d’œcologie la même manière de faire qui a permis au peuple, en matière politique, de déterminer ce qui doit ou pas s’incarner dans l’État du Peuple démocratique et donc aussi sur SON territoire national en matière politique. 

Aujourd’hui, au Québec, comme ailleurs dans le monde – en sus de poursuivre la démocratisation du politique grâce à la rédaction par Le Peuple, d’Actes constituants étatiques validés par Le Peuple afin de renverser démocratiquement l’État de clair déni démocratique canadian qui s’applique au Québec sans jamais avoir soumis à l’aval référendum des Québécois les Actes constituants de l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique qui s’applique au Québec de force et d’autorité impériale contre la volonté libre de sa députation siégeant à l’ANQ | Assemblée nationale du Québec – il est question de démocratiser aussi la Culture, l’œconomie et l’œcologie, tel que l’engagent les différentes propositions dont on fera état et l’analyse ici dans les volets

| DÉMOCRATIE 102 | démocratisation du Politique – il serait question désormais de faire ne sorte que Le Peuple ait l’occasion historique de rédiger et de valider ( jamais aussi clairement que par référendum ), d’une part, les Actes constituants de l’oecoculturalisme

| DÉMOCRATIE 103 | démocratisation de la culture | et d’autre part, les Actes constituants de l’oeconomie |

| DÉMOCRATIE 104 | démocratisation de l’oeconomie, Tout cela, de manière à ce que ni la culture, ni l’économie n’échappent plus désormais à la primauté démocratique de sa souveraineté ; culture et économie qui sont largement contrôlées par les ploutocraties nationales aujourd’hui largement apatrides et multinationalisée.

| DÉMOCRATIE 105 | démocratisation de la responsabilité œcologiste

D-Dionysos_Agrigente-T

 

Le grand-oeuvre démocratique sapiens en construction perpétuelle

Le grand-oeuvre démocratique sapiens en perpétuelle construction est de récente exaction, il ne comte à peine plus que 200 ans d’âge dans notre Histoire contemporaine. Au regard des 2M d’années d’évolution du genre Homo qui a produit il y a ± 200 000 ans l’espèce sapienne que nous sommes, 200 ans ne comptent que pour quelques minutes à peine, même si à notre échelle personnelle il en est tout autrement. Il importe donc de dépasser l’échelle humaine personnelle si on ne veut pas se décourager des piétinements démocratiques qui sont les nôtres, découragement qui mène trop souvent soit à l’activisme extrémiste débilitant ou à son contraire fataliste démissionnaire.

Cette nouvelle culture civilisationnelle démocratique, donc égalitariste, est en rupture totale avec ce qui a cours dans nos cultures sapiennes depuis au moins ± 6 000 ans – sous culture patriarcaliste autocratique impérialiste, et la plupart du temps, directement ou indirectement théocratique. Cette nouvelle plaque tectonique démocratique qui émerge du fond de l’Histoire sapienne – qui fut pendant ± 190 000 ans égalitariste – ne manque pas de se heurter à celle de la civilisation patriarcaliste théocratique qui est parvenue à écraser et remplacer les cultures sapiennes égalitaristes ( culture patriarcaliste qui ne veut pas disparaître, parce qu’intimement inscrite dans nos inconscients collectifs respectifs et dans d’infinis dispositifs culturels dont nous sommes héritier,ières porteur,euse).

« La Cause des causes »

Il y a ± 10 000 ans, un Giga-bang civilisationnel est venu transformer radicalement les cultures sapiennes n’ayant pas changé pendant ± 190 000 ans. La domestication du loup, a produit quelque chose jusque-là inouïe qui a entraîné tout le reste qui nous a mène de la Caverne à la Lune : domestication d’animaux nourriciers, sédentarisation, agriculture, écriture, architecture, urbanisme, religions, États, empires. La domestication du loup nous a fait comprendre le lien de cause à effet entre coït et enfantement ( parturition sapienne et animale ) : la logoparturicoïtincidence | Cf : Le Giga-bang culturel sapiens | ou Le Choc sexuel géniteur de l’idée « Dieu » )

Nous sommes donc à une époque charnière qui verra le patriarcalisme soit triompher, soit… disparaître

La démocratisation politique est en perpétuelle construction et le moment est venu, me semble-t-il, comme bien d’autres, de refonder la DÉMOCRATIE politique et cela ne pourra pas se faire sans la démocratisation de la culture et de l’œconomie ; et ce, partout dans le monde, de manière à ce que ni la culture, ni l’œconomie, ni bien sûr Le Politique, ne demeurent plus la chasse gardée de quelque ploutocratie autocrate que ce soit ( ce qu’il est convenu d’appeler le 1% ). La démocratisation du politique ne peut se poursuivre sans que ne soit démocratisée la culture puisque le problème est une question de culture, de culture politique, de culture politique qui a été depuis plus de 6 000 ans, radicalement patriarcaliste, et donc aussi autocratique, inégalitariste et impérialiste.

Actes constituants politique, culturel et œconomique de l’État du Peuple | @ désuétude programmée

Chaque Peuple Souverain, déterminant désormais dans cet espace démocratique qui est le sien – par lui-même et pour lui-même – ce qu’il décide nommément de valider en termes de contenant et de contenu pour son vécu politique, économique et culturel – en tout respect de la diversité culturelle de l’Humanité et en tout respect des éco-systèmes naturels, autant aériens que terrestres et marins, autant minéraux que biologiques, animaux ou végétaux – selon le bon plaisir souverain de chaque Peuple Souverain, tel que déterminé par les Actes constituants politique, culturel et œconomique de l’État du Peuple devant s’appliquer à son territoire national démocratique, le temps qu’il voudra ; non sans prévoir que tout Acte constituant est réputé désuet après une période de ± 60 ans, et réputé INVALIDE après 75 ans, pour qu’il soit clair que chaque génération se sente concernée par les acquis de la démocratie ; pour que chaque génération remette sur le métier cet ouvrage démocratique en perpétuelle construction afin que ses Actes soient adaptés aux mutations et découvertes techniques, scientifiques, politiques, économiques, culturelles et autres qui ne manqueront pas de survenir à l’avenir.

Luc Archambault | artiste et citoyen | Lévis, Québec | 2015 02 14 |

 

DÉMOCRATIE 101 | L’État des lieux actuels |

Il est question ici de mettre sur la table citoyenne tout ce qui nous permet de prendre connaissance et conscience de ce qu’est la DÉMOCRATIE. C’est le lieu ou s’expose l’état des lieux historiques et actuels de notre vécu démocratique – ou plutôt, soi-disant démocratique – et ce, pour ce que la démocratie est ou doit être en soi, pour ce qu’elle a été et ce qu’elle est ou n’est pas au Québec et ailleurs dans le monde, notamment en France et dans le monde francophone. Il sera question de nous entendre sur la définition de ce que doit être La DÉMOCRATIE contemporaine politique, culturelle et œconomique, et question d’analyser et de critiquer ce qu’est ce vécu paléo-démocratique qui est le nôtre.

DÉMOCRATIE 102 | 103 | 104 | 105 | Les projets en cours de construction |

Démocratie 102, 103, 104 et 105, sont les trois volets de la démocratisation de notre culture sapienne. Il y est question de mettre de l’avant ce sur quoi nous devrions nous entendre pour procéder, pour engager la démocratisation du Politique | 102 |, de la culture | 103 | et de l’œconomie | 104 | et œcologie | 105 |

Pour ce faire, il faut prendre connaissance des propositions qui sont présentées par les uns et les autres ici au Québec, ailleurs dans le monde, notamment en France, pour en documenter et discuter le contenu.

Le Québec, un cas particulier différent du vécu politique, culturel et œconomique de la France, par exemple

Au Québec, cela commence par comprendre que l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique qui s’applique au Québec n’est pas démocratique, il est AUTOCRATIQUE.

Cet État illégitime du Canada est AUTOCRATIQUE parce que, sans rupture depuis la Conquête et l’occupation militaire de Québec sous loi martiale dès les lendemains de la bataille dite des Plaines d’Abraham du 13 septembre 1759, il s’est toujours auto-constitué à Londres par-dessus la tête démocratique référendaire constituante du Peuple Souverain du Québec, sans jamais que ses Actes constituants émanant du seul Parlement de Westminster n’aient été soumis à son aval et à son libre consentement démocratique, alors qu’ils s’appliquent à SON territoire national du Québec.

Ce, contrairement à ce qui a cours dans maints États depuis plus d’un siècle, comme en Australie par exemple, là où les Actes constituants de la Couronne d’Australie sont validées par référendum par Le Peuple Souverain d’Australie depuis 1900, ainsi que toutes les modifications qui se sont appliquées depuis, via la tenue de plusieurs référendums en 1906 – 1910 – 1928 – 1946 – 1967 – 1977, jusqu’au dernier en date tenu en 1999 disant NON à la république et à la fin de la monarchie ; comme en Islande depuis 1918, en Irlande depuis 1937, en France depuis 1946, etc. ( Cf : Liste des États disposants d’Actes constituants validés par référendum )

Il sera question donc dans ce blog de documenter et de discuter ce qu’engage un tel État de clair déni démocratique canadian au Québec quant à la lutte de libération du Peuple Souverain du Québec. Il sera question de questionner ce qui a été fait par nos élites soi-disant libératrice depuis la Révolution tranquille des années 1960, et ce qu’elles se proposent de faire dans la plus grande des division pour soi-disant donner l’occasion historique à ce Peuple Souverain de RENVERSER cette dictature d’occupation canadian qui s’impose sans OUI par-dessus sa tête démocratique constituante depuis 256 ans le 13 septembre 2015.

Il sera question de mettre de l’avant UN Programme COMMUN d’État démocratique républicain en mesure de faire l’UNION de toutes les forces démocratiques citoyennes et politiques du Peuple Souverain du Québec, par delà le clivage gauche/droite, par delà tout ce qui les divise quant à la gouvernance de l’État, gouvernance plus à droite ou plus à gauche, gouvernance qui ne remet nullement en question l’État de clair déni démocratique actuel ; ce qui ne fait que participer à la négation de la souveraineté du Peuple.

Ce n’est pas l’État qui fonde Le Peuple, mais bien l’exact contraire. C’est parce que Le Peuple est Souverain, par définition démocratique, qu’il est légitimer de fonder l’État qu’il désire.

Or, Le Peuple Souverain du Québec n’a pas fondé l’État qui s’applique concrètement et de manière ILLÉGITIME à son territoire national du Québec. Il s’applique contre son libre gré tant et aussi longtemps que ses Actes constituants n’auront pas été approuvés nommément par Le Peuple. Il ne suffit pas d’élire un gouvernement pour que soit validé l’État qui gouverne les gouvernements. Pour que soit LÉGITIME un État, quel qu’il soit, il faut que ses partisans obtienne le clair OUI référendaire des Québécois,es. Non pas seulement l’État @ venir, mais aussi l’État PRÉSENT illégitime du Canada, pour l’INVALIDER.

Il se trouve que Le Peuple a pleins pouvoirs démocratiques autant de VALIDER l’État qui lui convient, que d’INVALIDER tout État qui s’impose sans OUI par-dessus sa tête constituante. Mais pour cela, il faut qu’il ait l’occasion de se prononcer ; non pas seulement sur l’État @ venir, perpétuellement @ venir, mais aussi et d’abord sur l’État PRÉSENT, pour le Proclamer INVALIDE au Québec puisqu’il s’impose sans OUI.

La minorité activiste canadianisatrice s’est bien gardée de donner l’occasion aux Québécois,es de se prononcer sur la validité des Actes constituants du Canada, parce qu’elle savait que si elle l’avait fait, c’eut été NON. Quant à eux, les soi-disant souverainiste s’en sont bien gardé aussi, happé,es qu’il,elles étaient par l’État souverain devant succéder à l’effondrement de l’État illégitime canadian actuel, effondrement jamais produit puisque Le Peuple n’a jamais eu l’occasion de lui dire NON.

Il faut donc que les soi-disant souverainistes le deviennent vraiment, en cessant de valider ce qui NIE la primauté démocratique de la souveraineté constituante du Peuple. Il faut donc rompre avec la gouvernance collabo de cet État illégitime du Canada. Il faut, toutes choses égales par ailleurs, tel de Gaulle, refuser de former un gouvernement qui gouverne Le Peuple, quand le gouvernement qui gouverne Le Peuple est gouverné par une Loi constituante qui n’est pas celle du Peuple.

On y parvient en prévoyant former un Gouvernement de coalition multipartite de LIBÉRATION démocratique nationale autour d’UN même Programme COMMUN d’État qui transcende les concurrents Programmes de gouvernance collabo de l’État illégitime du Canada.

Pour y parvenir, il faut mettre de l’avant une démarche radicalement démocratique qui confronte nos élites soi-disant libératrice à ce qu’engage le respect de la souveraineté démocratique du Peuple. La souveraineté première d’où découle la souveraineté subsidiaire, celle de l’État du Peuple. La Souveraineté de l’État du Peuple ne pourra être effective que le jour où la souveraineté du Peuple cessera d’être foulée aux pieds par les soi-disant souverainistes eux-mêmes. Pour cela, il leur faut rompre avec la gouvernance collabo de soi-disant bons gouvernements soi-disant souverainistes.

Cela commence par mettre de l’avant une telle politique radicalement démocratique ; cela commence par en discuter pour nous mettre d’accord…

En France, berceau de la démocratie européenne…

En France, le député européen et ex-ministre socialiste Jean-Luc MélanchonVIe République française | et l’activiste Étienne Chouard | Plan C | Constitution citoyenne | développent chacun des projets de rénovation de la Ve République française conséquents qui rassemblent un nombre considérable de personnes en faveur d’un changement radicalement démocratique. Ces propositions inspirantes pour la France doivent cependant être prise pour ce qu’elles sont, adaptées à la situation du Peuple Souverain de France. La translation ne peut se faire au Québec sans tenir compte de la situation qui est la nôtre.  ( Cf  : Questions/Réponse : la IVe et Ve République française ; la gouvernance collabo, etc. )

Il se trouve que plusieurs personnes et groupes citoyen,nes au Québec, quand ce n’est pas des partis politiques ( QS par exemple ), mettent de l’avant sans tenir compte de notre situation, la tenue d’un large processus constituant semblable à ce que veulent mettre en place autant Jean-Luc Mélanchon que Étienne Chouard et copient-collent leur modus operandi. Or, s’il faut s’inspirer de ce qui se passe en France, une République dont les Actes constituants ont été approuvés par référendum en 1958 pour remplacer les Actes constituants de la IVe République approuvés par référendum en 1946, en considérant notre situation, c’est de ce que de Gaulle a mis de l’avant à compter du mois de juin 1940 qu’il faut s’inspirer, alors que s’imposait par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple de France, un État d’exception autocrate qui n’avait pas obtenu pour ses Actes constituants le clair OUI référendaire des Français,es. Ce qui est exactement notre situation, un État du Royaume de la Couronne canado-britannique s’IMPOSE de force et d’autorité impériale, sans OUI, par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple Souverain du Québec. ( Cf : Questions/Réponses | L’État du Canada obtient le consentement du Peuple !? )

Il faut donc, toutes choses égales par ailleurs, suivre l’exemple de De Gaulle à qui l’Histoire a donné raison en combattant comme nous le faisons, un État démocratiquement illégitime qui s’impose sans jamais avoir ni sollicité ni obtenu le clair OUI démocratique constituant des Québécois,es ni même celui de sa députation siégeant à l’Assemblée nationale. ( Cf Programme COMMUN d’État DÉMOCRATIQUE républicain ). Il faut ROMPRE comme lui avec la gouvernance collabo qui valide la NÉGATION de la souveraineté démocratique constituante du Peuple, et donner l’occasion au Peuple Souverain du Québec de RENVERSER tout État qui s’impose sans son libre aval référendaire pour qu’il puisse dire OUI aux Actes constituants de SON État démocratique, la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec. Ne peut se tenir librement sous dictature un large processus constituant populaire, ce serait valider la NÉGATION de la souveraineté du Peuple. De Gaulle n’a pas en juin 1940, appelé le Peuple Souverain de France à rédiger sous dictature, la constitution de la France LIBRE. Ce n’est qu’après le renversement de la dictature qu’a pu s’engager un large et libre processus constituant démocratique.

Cela dit, les propositions des activistes démocrates français,es peuvent inspirer ce qui pourrait être fait ici quand pourra se tenir librement un large processus constituant radicalement démocratique. Ce pourquoi il est crucial de documenter la nature et le contenu de ces propositions adaptées à la France et à la situation du Peuple Souverain de France, et d’en discuter.

______________________________________________________________

 

Parcours d’artiste-citoyen de Luc Archambault

 

___________________________________________________________________

Opération VIGILE du samedi | la PAROLE CITOYENNE en Acte | Pour la DÉMOCRATIE !
PHOTOS des VIGILES antérieures

TOUS les samedis 14h PLACE du PEUPLE SOUVERAIN du Québec
Parvis de l’ANQ, depuis le 19 fév. 2011

Pour l’UNION des forces démocratiques citoyennes et politiques
du peuple souverain du Québec | page facebook

 

OVS-CNQ-02-P221

 

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire