L’Actualité | Le tandem à la tête du BLOC démocratique républicain du Québec

 

 

L’Actualité | 2015 06 10 | Alec Castonguay | Gilles Duceppe et Mario Beaulieu s’expliquent |

Entrevue avec les deux hommes sur un changement de chef aussi soudain qu’imprévisible, à quatre mois des prochaines élections fédérales.
BQ-Duceppe-Beaulieu

Un tandem complémentaire !?

C’est un début… continuons le combat…

Il faut cependant trouver meilleures réponses aux bonnes questions posées par le journaliste…

Luc A.

P.S.

Cf :

UNION multipartite DÉMOCRATE | UNITARISME électoraliste partisan VS l’UNION multipartite

Lettre à Gilles Duceppe, chef d’un Bloc DÉMOCRATE républicain québécois

Fiction politique _____________________________________________________________________ 

Cf L’Actualité | 2015 06 10 | Alec Castonguay | Gilles Duceppe et Mario Beaulieu s’expliquent |

L’Actualité : Votre discours a toujours été axé sur la défense des intérêts du Québec, au point de séduire quelques fédéralistes nationalistes. Vous avez déjà dit que la souveraineté ne se fera pas à Ottawa. Mais avec un Pierre Karl Péladeau plus déterminé sur le front de la souveraineté, cette clientèle ne se jettera pas dans les bras du Bloc. Visez-vous seulement les souverainistes cette fois ?

Duceppe : Nous visons aujourd’hui les DÉMOCRATES. Toutes et tous les démocrates. Celles et ceux qui veulent vivre au Québec dans un État démocratique, c-à-d un État qui est démocratiquement constitué de par la volonté libre du Peuple Souverain du Québec. Et si les démocrates du Canada veulent parler démocratie, nous allons engager avec tous les démocrates du Canada un réel dialogue… inter-national.

Beaulieu : Le Canada n’est pas démocratiquement constitué. Ses Actes constituants n’ont jamais été soumis à référendum, il n’ont donc JAMAIS reçu le OUI des Québécois,es alors qu’ils s’appliquent au Québec. Et n’ont pas non plus reçu l’aval référendaire des Canadians alors qu’ils s’appliquent au Canada. Ce n’est pas démocratique…

D’autant au Québec, puisque la députation siégeant à l’ANQ a refusé unanimement de valider ces Actes constituants. Tout ça démontre que le déficit démocratique canadian est patent, probant, mais ce n’est pas tout de le dire… il faut que les Québécois,es se prononcent, par référendum pour proclamer INVALIDE au Québec tout État n’ayant pas obtenu pour leurs Actes constituants le clair OUI référendaire des Québécois,es. La minorité activiste canadian refuse de se plier à cet exercice constituant référendaire radicalement démocratique parce qu’elle sait bien que si la question était posée ce serait NON. Le Canada tel qu’il est constitué ne passe pas au Québec.

L’Actualité : Vous parlez de «souffle nouveau» et de «nouveau cycle», mais les gens revoient à la télé un nouveau chef qui a été là pendant 14 ans, entre 1997 et 2011. Où est la nouveauté selon vous ?

Duceppe : J’ai eu le temps de réfléchir et de prendre une distance après la défaite du Bloc en mai 2011. Ce qui m’a amené à me rapprocher de l’essentiel en mettant de côté l’accessoire… Et qu’est-ce qui est essentiel en démocratie sinon le respect de la souveraineté démocratique constituante du Peuple ? On peut s’entendre entre démocrates sur une seule chose, sur la démocratie elle-même, sur ce qu’elle engage en terme de respect de la souveraineté constituante du Peuple.

Nous avons toléré assez longtemps le déficit démocratique canadian qui contamine l’essentiel de la vie politique, économique, sociétale et culturelle du Québec.

La nouveauté consiste à faire les choses différemment à « partir de désormais », en tandem…

Beaulieu : Face au déficit démocratique canadian, on peut agir de 4 manières différentes : la première – celle de la CAQ de François Legault, comme comme celle la gauche néo-AUTOCRATE de QS et du NPIDI – consiste à se mettre « la tête dans l’autruche » en faisant comme si le déficit démocratique canadian n’existait pas ; la deuxième consiste à se boucher le nez et à gouverner le Québec comme l’a fait trop longtemps le PQ en espérant un miracle, comme si par magie l’État Autocrate canadian pouvait s’effondrer de lui-même sans qu’on appelle Le Peuple à se prononcer ; la troisième – totalement inacceptable pour tout démocrate – consiste à valider cet État de clair déni démocratique canadian en faisant comme les libéraux du Québec et du Canada et comme les Conservateur de Harper… en validant franchement un État AUTOCRATE canadian qui s’impose impunément d’autorité impériale au Québec par-dessus la tête démocratique référendaire des Québécois,es ; enfin, la quatrième, la seule acceptable au final, celle que nous avons bien l’intention de mettre maintenant de l’avant, consiste à tout simplement respecter la DÉMOCRATIE et ce qu’elle engage, ce qui veut dire, cesser d’expulser Le Peuple du Sommet de l’État ; ce qui veut dire s’en remettre aux voix du Peuple… pour qu’il se prononce sur l’État PRÉSENT concret du Canada sans OUI, non pas seulement sur l’État abstrait à venir, toujours à venir… comme nous l’avons fait depuis 47 ans…

Duceppe : C’est simple à comprendre… avant de se remarier, il faut INVALIDER le mariage précédent… le mariage forcé en l’occurrence… et qui peut l’INVALIDER ce mariage forcé canadian… les Québécois,es… et ils peuvent le faire du seul fait d’avoir l’occasion de se prononcer pour Proclamer INVALIDE au Québec, TOUT État qui n’a pas le OUI référendaire des Québécois,es.

L’Actualité : Mais les Québécois,es ont voté 2 fois contre la Souveraineté du Québec !

Duceppe : OUI, et ils ont voté une fois contre le Canada de Charlottetown… sauf que…

Beaulieu : Un NON à Charlottetown ce n’était pas un OUI à l’État souverain du Québec. Un NON à Charlottetown, c’était un NON à Charlottetown… ni plus, ni moins.

Duceppe : En conséquence, un NON à l’État Souverain, ou à Charlottetown ça n’a jamais été un clair OUI à l’État actuel du Canada.

Pour qu’il y ait un CLAIR OUI au Canada, il faut que la question soit posée… Sauf que les partisans du Canada ne se sont jamais risqués à la poser, de peur d’obtenir un NON du Québec, ce qui aurait fait s’effondrer l’État ILLÉGITIME actuel sans OUI du Canada actuel… Même Pierre Elliott Trudeau, au faîte de sa gloire et de sa popularité ne s’y est jamais risqué, il savait que s’il avait posé la question c’eut été NON…

Beaulieu : Sauf que… en démocratie… tous les États doivent respecter la MÊME règle… pas seulement les États à venir, mais aussi les États actuels, comme l’État du Canada…

Duceppe : Pas de OUI, pas de droit légitime de s’imposer au Québec. Sans OUI, pas d’État souverain du Québec… Sans OUI, pas d’État du Canada…

L’Actualité : Depuis hier, j’entends des gens très sceptiques sur votre retour M. Duceppe, autant des commentaires en personne que par courriel, ou sur les réseaux sociaux. Certains sont durs. J’ai entendu des phrases comme : «Il n’a pas compris le message en 2011.» Vous leur dites quoi ?

Duceppe : Je leur dis… que j’ai très bien compris le message… la seule défense des intérêts du Québec ça ne suffit pas quand on est un démocrate… Les Québécois,es sont des démocrates, il,elles veulent vivre en démocratie ; ce n’est pas pour rien que Mario Dumont à créer l’Action DÉMOCRATIQUE… Et, c’est parce que les Québécois,es sont des démocrates que la minorité canadianisatrice est incapable d’obtenir le OUI des Québécois,es pour l’État illégitime actuel du Canada.

L’Actualité : Vous n’avez pas l’impression de vous accrocher ?

Duceppe : Je m’accroche à l’idée démocratique, c’est pour défendre la démocratie que je reviens en force pour joindre le démocrate Mario Beaulieu qui a démocratisé le Bloc québécois, qui a revalorisé le rôle de la base militante… et je veux participer à cette régénérescence irrésistible.

L’Actualité : Vous dites revenir pour la cause souverainiste, mais si vous échouez, alors que vous êtes le meilleur espoir du Bloc, ça voudra dire quoi pour la santé du mouvement souverainiste ?

Duceppe : Ce n’est pas moi qui va échouer, c’est Le Peuple Souverain du Québec qui va échouer. Et cette fois, il n’échouera pas. Pourquoi, parce qu’on va cesser de l’exclure du sommet de l’État. Parce que Le Peuple Souverain du Québec va être au centre de l’action. C’est de lui qu’il sera question. C’est de la primauté démocratique de sa propre souveraineté démocratique qu’il sera question. Voyant ça, les Québécois,es auront le choix de DÉCIDER ce qu’il,elles veulent au Québec. Il,elles vont avoir enfin l’occasion de se prononcer sur l’État actuel du Canada qui s’applique au Québec pour l’INVALIDER au Québec.

Beaulieu : La démocratie quand on la respecte, personne n’échoue… Le Peuple ne fait qu’exprimer sa volonté libre parce qu’il a l’occasion de le faire. Il n’a jamais eu l’occasion de le faire quant à l’État illégitime du Canada… ça n’a aucun sens démocratique… On va changer ça. On va donner l’occasion aux Québécois,es d’être les maître démocratique du jeu démocratique au Québec. Maître chez soi ! C’est ça, c’est juste ça ! 

Dans la foulée d’un référendum à doubles proclamations constituantes, les Québécois,es VALIDENT la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec.

L’Actualité : Comment avez-vous trouvé le travail de Thomas Mulcair comme chef de l’opposition aux Communes ?

Duceppe : Comme homme de gauche démocratique, sa prestation est tout sauf convaincante… Mais j’ai bon espoir que placé devant l’urgence de respecter la démocratie et ce qu’elle engage en terme de respect de la Souveraineté constituante des peuples Souverains du Canada et du Québec, Thomas Mulcair va choisir comme la majorité des néo-démocrates, la démocratie et ce qu’elle engage.

À défaut, nous allons défendre la démocratie. Nous allons défendre la primauté démocratique de la souveraineté constituante du Peuple. L’opposition officielle de Sa Majesté doit prendre fait et cause pour la démocratie républicaine, qui donne l’occasion au Peuple de trôner au Sommet de l’État du Peuple.

L’Actualité : Vous décochez des flèches au NPD sur la défense des intérêts du Québec, mais en toute justice, ils ont porté plusieurs dossiers qui sont importants pour les Québécois, comme se battre contre la réforme de l’assurance-emploi, le péage sur le pont Champlain, la fin du courrier à domicile dans les villes, le projet de loi antiterroriste C-51 ou encore la guerre en Irak… Ont-ils été si absents, comme vous le dites ?

Duceppe : OUI, ils ont été absent de l’espace démocratique qui doit désormais être occupé par des démocrates qui donnent l’occasion aux Peuples Souverains du Québec et du Canada de fonder chacun des Républiques démocratiques qui émanent du Peuple… en lieu et place d’un État qui s’impose par-dessus la tête constituantes autant des Québécois,es que des Canadians…

Beaulieu : C’est bien beau l’assurance-chômage, le péage sur le pont Champlain, etc… mais ça ne fait pas de l’État du Canada un État démocratique valide… comme l’est par exemple l’Australie depuis 1901… l’Islande depuis 1918, l’Irlande depuis 1937, la France grâce à De Gaulle depuis 1946… Il est temps de s’occuper de l’essentiel démocratique pour que l’accessoire ne serve plus de prétexte à laisser l’État illégitime actuel corrompre l’ensemble de la vie économique, politique des Québécois,es et des Canadians.

Duceppe : 30% des Québécois,es ne se déplacent plus pour voter, c’est très préoccupant pour la démocratie… et ça… faute d’enjeux essentiels, faute d’UNION seule capable de s’attaquer à l’essentiel dans un Régime canadian autocrate complètement déconnecté de la réalité démocratique contemporaine qui fait en sorte qu’un gouvernement soi-disant majoritaire n’a obtenu les votes que d’à peine plus de 29% des électeur,trices du Québec… Comment voulez-vous être démocratiquement crédible dans un tel Régime ?

L’Actualité : Qu’est-ce que le Bloc aurait pu faire de plus face à un gouvernement Harper majoritaire, qui passe le rouleau compresseur ?

Duceppe : Après la défaite de 2011, pas grand chose… Sauf que le NPIDI disait pour se faire élire « votez pour nous, on va battre Harper ». Ce n’est pas ce qui est arrivé. Là, il vont nous refaire le coup en nous disant, cette fois, ce sera la bonne…

Beaulieu : Or, changer le gouvernement ne change pas l’État ILLÉGITIME du Canada. Si de vrai,es néo-démocrates veulent changer le Régime autocrate canadian… ça, on peut le faire ensemble… le NPD endosse notre Programme COMMUN d’État démocratique républicain et fait partie d’un Coalition DÉMOCRATE républicaine qui s’engage à donner l’occasion aux Peuples Souverains du Canada de renverser démocratiquement l’État illégitime actuel du Canada pour fonder la République du Peuple Souverain du Québec et la Democratic Republic of Canadian People…

L’Actualité : Souhaitez-vous un gouvernement minoritaire ?

Duceppe : Peu importe que le gouvernement du Canada Conservateur, Libéral, NPIDI, ou de Coalition ; peu importe qu’il soit majoritaire ou minoritaire, ce qui compte au Québec, pour les Québécois,es, pour les Québécois,es démocrates, c’est d’élire une députation majoritaire du Bloc démocrate républicain du Québec, pour ensuite élire à Québec en vertu d’un Programme COMMUN d’État démocratique républicain un Gouvernement de Coalition multipartite majoritaire en sièges et si possible en voix, et ce, afin de régler le problème de déficit démocratique canadian en moins de six mois après l’élection, d’une manière ou d’une autre, pour qu’enfin on passe à autre chose… après 256 ans Régime autocrate canado-britannique, pour qu’on puisse enfin vivre dans un état radicalement démocratique qui cesse d’être corrompu de la base au sommet par une minorité activiste de gauche ou de droite néo-autocrate canadian qui refuse obstinément de respecter la démocratie et ce qu’elle engage en terme de primauté démocratique de la Souveraineté constituante du Peuple.

Beaulieu : Si les démocrates canadian veulent en profiter pour donner la pareille occasion démocratique au Peuple Souverain du Canada, tant mieux… on peut faire front COMMUN démocratique… sinon, notre Bloc démocrate républicain québécois fera ce qu’il faut pour le Québec et Le Peuple Souverain du Québec, du moins, je vais y travailler de toute mes forces de concert avec Mario Beaulieu, avec les instances démocratique du Bloc, avec les partis politiques démocrates du Québec, avec tous et toutes les démocrates du Québec.

, , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire