Le choix démocratique de GND !

CCharrette-GND

Monsieur Gabriel,

Vous avez parlé de la Charte à l’émission de Christiane Charrette… de manière ambiguë… nous en avons parlé dans Twitter

Quoi qu’il en soit, vous vous interrogez quant à votre éventuelle implication politique prochaine, dans… ou hors les partis…

En effet la question se pose…

Permettez que je vous fasse part de ma réflexion à cet égard.

Pour l’heure, tout démocrate digne de ce nom, ne peut adhérer à quelque parti politique que ce soit au Québec, puisque, tous autant qu’ils sont, de gauche à droite, souverainistes, autonomistes, fédéralistes-rénovateurs ou canadianisateurs, prévoient former des gouvernements qui vont accepter de fouler aux pieds le principe premier de la démocratie, à savoir, déléguer à tierce partie, ce qui lui aura été délégué par Le Peuple.

DELEGATUS non POTEST DELEGARE

Le délégué ne peut déléguer ce qui lui a été délégué…

En effet, tous les partis prévoient former des gouvernements qui vont accepter de gouverner Le Peuple en vertu d’une loi constituante canadian qui n’est pas celle du Peuple et qui n’a jamais obtenu le clair OUI démocratique référendaire des Québécois,es ; ce qui se trouve à faire en sorte que le gouvernement accepte de déléguer à une autorité autre que celle du Peuple, ce qui doit gouverner les gouvernements qui gouvernent Le Peuple.

Seul Le Peuple a autorité démocratique et seul Le Peuple est en mesure de valider les Actes constituants de l’État du Peuple qui gouvernent les gouvernements du Peuple qui gouvernent Le Peuple. Quand Le Peuple est empêché de se prononcer pour valider les Actes constituants de l’État qui s’applique sur SON territoire national, c’est donc que l’État qui s’applique n’est juste pas démocratique.

La Démocratie et rien d’autre !

RENVERSER démocratiquement l’État de clair déni démocratique canadian

Pour changer l’ordre étatique illégitime AUTOCRATE canadian, il faut suivre l’exemple de De Gaulle.

En juin 1940, constatant que l’État d’exception Pétain/Laval constitué par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple Souverain de France se trouvait à NIER la primauté démocratique de Sa Souveraineté constituante, de Gaulle a refusé de participer au gouvernement, refusé de valider la gouvernance collabo d’un État de clair déni démocratique ; de Gaulle a appelé Le Peuple Souverain de France au RENVERSEMENT de l’État de dictature d’occupation Pétain /Laval en rupture de la IIIe République.

Il faut donc, tel de Gaulle à compter de juin 1940, refuser désormais de forme des gouvernements collabos qui vont accepter de gouverner Le Peuple en vertu d’Actes constituants qui ne sont pas ceux du Peuple. Il faut prévoir former un gouvernement de COALITION démocrate MULTIPARTITE qui va expédier les affaires courantes cependant que l’ANQ se prononce sur 2 Actes constituants fondamentaux qui prennent effet sitôt après la tenu d’un référendum à doubles questions constituantes gagnant :

  • un Acte constituant 1er Proclame INVALIDE au Qc tout État qui, tel l’État illégitime du Cda, n’a pas obtenu pour ses Actes constituants le CLAIR OUI référendaire des Québécois,es ( ce qui fait s’effondrer à la face du Monde LIBRE l’État ILLÉGITIME du Canada ) ; pour combler le vide d’État démocratique … ( la nature ayant horreur du vide ) ;
  • un 2e Acte constituant Proclame SEUL VALIDE au Québec la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec ( ce qui fonde un État démocratique valide qui émane du Peuple ).

REFUSER de voter pour les partis qui REFUSENT l’UNION

L’Histoire a donné raison à De Gaulle… et donné tort à René Lévesque… On ne peut s’associer à un État qui foule aux pieds la démocratie.

Ne reste plus qu’à appeler les partis démocrates à ROMPRE avec la gouvernance collabo de droite à gauche qui a cours ici depuis 256 ans pour que TOUTES les forces démocratiques citoyennes et politiques du Peuple Souverain du Québec s’unissent autour d’un même Programme COMMUN d’État démocratique républicain, sous COALITION démocrate MULTIPARTITE.

Il est bien question non pas de Programme COMMUN de gouvernance… mais bien de Programme COMMUN d’État… qui transcende la simple gouvernance de l’État, de gauche ou de droite.

Le Programme COMMUN d’État démocratique concerne les Actes constituants de l’État du Canada qui s’appliquent de force et d’autorité impériale au Québec et concerne ce qui doit démocratiquement se déployer au Québec pour que Le Peuple trône sans condition ni délai au sommet d’un État qui émane de lui et qu’il contrôle directement et totalement quand il s’applique au Québec, sur le territoire national du Peuple Souverain du Québec.

Choix à faire entre DICTATURE et DÉMOCRATIE

Il est question de cesser de valider ce qui NIE la démocratie et ce qui NIE la primauté démocratique de la Souveraineté constituante du Peuple. Le respect de la Souveraineté démocratique constituante du Peuple est cruciale, au Québec comme en Grèce… On le voit bien à quel point elle est cruciale quand on voit se déployer en Europe des forces qui valident sans gêne le déni de la souveraineté du Peuple au nom d’une soi-disant saine gestion économique qui carbure au vol systématique des biens collectifs du Peuple.

Faire pression sur les partis démocrates

On peut faire pression sur les partis en refusant d’y adhérer s’il est encore question pour eux de valider la gouvernance collabo de l’État sans OUI du Canada ; s’il est question de REFUSER l’UNION autour d’un Programme COMMUN d’État démocratique républicain conséquent.

Nous pourrions en parler de plains-pieds Place du Peuple Souverain du Québec lors de l’une ou l’autre édition de l’Opération VIGILE du Samedi

@ vous de voir…

___________________________________________________________

P.S.

Quant à votre très ambiguë déclaration concernant la Charte des valeurs et droits collectifs du Peuple Souverain du Québec… disons, pour dire le moins, que ce n’était pas votre meilleure… vicieusement motivée par le fait de vous démarquer de Lucie Laurier trop proche du Bloc-PQ-ON, à votre goût soi-disant… solidaire…

125, marie-anne Émission 33 à 32:43

«malheureusement j’ai l’impression qu’il y une certaine partie ; et pas tout c’est important de préciser ; mais une certaine partie du mouvement indépendantiste québécois qui trop souvent donne raison à ces arguments là, à cette réaction-là, je pense par exemple au triste épisode de la Charte des valeurs québécoises, malheureusement ce genre de positionnement-là ça alimente ces perceptions-là… et c’est dommage… »

Soyons sérieux… comment pourrait-on être justifié,es de « donner raison » à la xénophobie anti-québécoise, au fait de prétendre que « les Québécois,es » sont soi-disant « xénophobes »… « anti-inclusifs » !? Que des Québécois,es soient xénophobes ne peut en aucun cas « donner raison » à quiconque de prétendre que les Québécois,es « sont xénophobes ». Cette généralisation outrancière ne peut en aucun cas être justifiée par quoi que ce soit, y compris par le fait que des Québécois,es soient xénophobes… 

« … triste épisode de la Charte » !?

« … ce genre de positionnement-là » !? Face à quoi ? Le « positionnement » favorable à la Charte… !? « … alimente ces perceptions-là » ( xénophobes… qui prétendent que « LES » Québécois,es SONT xénophobes… )…

VRAIMENT !?

Ce qui alimente la xénophobie c’est la stupidité, rien d’autre… RIEN ne JUSTIFIE ni n’alimente la xénophobie… sauf la stupidité elle-même… et certainement pas le fait que « des » Québécois,es soient xénophobes ou pire, qu’il,elles soient favorables à la Charte des valeurs et des droits collectifs du Peuple Souverain du Québec.

Le mieux serait de retirer votre déclaration en présentant vos excuses… la langue vous a fourché… ça arrive… personne n’est à l’abri de l’erreur…

Suite… réplique de… Gabriel Nadeau-Dubois
publiée dans sa page facebook ce qui suit 2015 07 14

Suis-je le seul à remarquer un étrange phénomène de radicalisation dans le ton et le propos d’une certaine frange du mouvement indépendantiste québécois? Depuis mon passage à l’émission 125 Marianne vendredi dernier, je suis inondé d’attaques sur les réseaux sociaux. Pourtant, j’y ai tenu un discours nuancé et modéré, rappelant que, malheureusement, une portion du mouvement souverainiste avait parfois manqué de sensibilité à l’égard de la diversité culturelle, et ainsi prêté flanc à certaines critiques. J’ai pris la peine de spécifier, à plusieurs reprises, qu’il s’agissait d’une portion minoritaire du mouvement et qu’aucune famille politique n’avait le monopole de l’intolérance. J’ai également précisé, par souci d’exactitude et de bonne foi, que selon moi, l’indépendantisme québécois n’était pas et n’avais jamais été intrinsèquement exclusif. J’ai même débuté ma phrase en soulignant qu’il était « réellement frustrant d’être constamment suspecté d’intolérance lorsqu’on affirme quelque chose d’aussi élémentaire que, par exemple, le français soit la langue commune au Québec ».

À en croire la pluie d’injures que je reçois depuis vendredi, cela représente une « trahison » et une manifestation de « haine de soi ». On me dit que je représente ainsi « une certaine gauche » (je me demande toujours de quelle gauche il s’agit, mais passons) qui serait allergique à toute affirmation de la culture commune des québécoises et québécois. La hargne qui teinte les messages que je reçois me surprend. On parle de « traîtrise ». Ai-je raison de sentir, depuis le débat sur la Charte, et plus encore depuis l’arrivée de Pierre-Karl Péladeau à la tête du Parti Québécois, une montée en puissance de ce genre de discours? Un durcissement de ton de la part de certains, qui s’attaquent avec véhémence (voire violence) à tout ceux qui émettent des réserves, font des nuances ou posent des questions? Est-ce un phénomène restreint aux réseaux sociaux? Ai-je tort d’en tirer des conclusions quant à l’état du mouvement souverainiste en particulier? Ce qui est clair, pour en avoir parlé autour de moi, c’est que je ne suis pas le seul à avoir cette désagréable impression.

Il est réellement exaspérant d’être ainsi inondé d’insultes, tout simplement parce qu’on a – en tant qu’indépendantiste – posé une question un peu dérangeante, ou émis une nuance autocritique. Les débats sont sains, mais pas quand ils se font dans une logique « with us or against us ». Ce durcissement de ton et cette fermeture d’esprit font énormément de tort à l’indépendantisme québécois.

Une telle attitude sectaire n’est pas le signe d’un mouvement en santé. Bien au contraire. C’en est inquiétant.

Voyons voir… vous écrivez ici…

Pourtant, j’y ai tenu un discours nuancé et modéré, rappelant que, malheureusement, une portion du mouvement souverainiste avait parfois manqué de sensibilité à l’égard de la diversité culturelle, et ainsi prêté flanc à certaines critiques.

Ce n’est pas ce que vous avez dit… vous avez plutôt déclaré¸au moment où il était question de prétendre que les Québécois,es étaient fermés sur le monde, voire xénophobes…  Les insultes xénophobes contre les Québécois,es, ce n’est pas « certaines critiques »…

125, marie-anne Émission 33 à 32:43

« … malheureusement j’ai l’impression qu’il y une certaine partie ; et pas tout c’est important de préciser ; mais une certaine partie du mouvement indépendantiste québécois qui trop souvent donne raison à ces arguments là, à cette réaction-là, je pense par exemple au triste épisode de la Charte des valeurs québécoises, malheureusement ce genre de positionnement-là ça alimente ces perceptions-là… et c’est dommage… »

Or, et je répète ce que j’ai écrit plus haut… rien ne peut justifier le fait qu’on prétendent que les Québécois,es sont xénophobes, pas même le fait que certains Québécois,es le soient… Or, vous persistez à prétendre le contraire… en lieu et place de reconnaître votre erreur.

Que la réplique à votre refus de reconnaître votre erreur soit « vigoureuse » témoigne non pas d’une « radicalisation » inquiétante, mais bien d’un ras le bol bien senti face à telle abusive prétention, la vôtre, qui tient à JUSTIFIER les accusations xénophobes à l’égard des Québécois,es qui tiennent les Québécois,es pour des xénophobes.

Que vos ami,es proches abondent à votre grossière manoeuvre partisane à l’encontre du PQ et de PKP ne change rien au caractère bassement partisan de votre réplique, ce qui ne vous honore pas…

La Charte des valeurs et des droits COLLECTIFS des Québécois,es et le débat d’une rare violence qui l’a entouré ne peut en aucun cas justifier le fait qu’on justifie, comme vous le faites, le contenu et la nature d’accusations outrancièrement xénophobes à l’égard des Québécois,es et du mouvement souverainiste.

Quant à la défense de la diversité culturelle de l’Humanité, la gauche dont vous vous réclamez n’en a pas le monopole, au contraire… en carburant à la dissociation cognitive multi-inter-culturaliste canadian cette gauche néo-AUTOCRATE canadian multi-inter-culturaliste qui valide l’État illégitime sans OUI du Canada, ne fait que participer à ce qui la tue, et la vide de son sens la diversité culturelle de l’Humanité. Il n’y a de protection de la diversité culturelle de l’Humanité que si, et seulement si, la culture québécoise démocratique et laïque de langue française peut intégrer les nouveaux arrivant,es, hors tout communautarisme débilitant ; que si le fait français en Amérique du Nord parvient à survivre aux forces qui menacent sa survie.( Cf : De l’oeco-culturalisme )

Quant aux insultes dont on vous abreuve, sachez que rien ne justifie qu’on vous insulte, mais comprenez que votre refus de reconnaître votre erreur explique que d’aucun,es y recourent.

Ce faisant, je fais ce que vous refusez de faire. Je dis que votre aveuglement partisan « alimente » le recours aux insultes, la différence entre vous et moi cependant, c’est que je ne dis pas que votre refus de rectifier le tir « donne raison » aux personnes qui vous insultent, comme vous l’avez déclaré devant Christiane Charrette à propos de certains propos de souverainistes qui soi-disant « donnent raison » aux insultes xénophobes anti-Québec.

Pierre Duchesne

a bien raison…

.@GNadeauDubois Cher Gabriel, tu reprends exactement le même argument de Philippe Couillard qui parlait de radicalisation chez les indépendantistes.

____________________________________________________________

Opération VIGILE du samedi | la PAROLE CITOYENNE en Acte |

Pour la DÉMOCRATIE ! PHOTOS des VIGILES antérieures

TOUS les samedis 14h PLACE du PEUPLE SOUVERAIN du Québec
Parvis de l’ANQ, depuis le 19 fév. 2011

Pour l’UNION des forces démocratiques citoyennes et politiques
du peuple souverain du Québec | page facebook

OVS-CNQ-02-P215.jpg

 

 

,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire