La Place du Peuple Souverain du Québec | le parvis de l’ANQ : haut lieu de la démocratie québécoise !

Nos droits constitutionnels d’expression démocratique

Parvis de l’ANQ, haut lieu de la démocratie québécoise !

Jacques Chagnon
Député de Westmount─Saint-Louis
Président de l’Assemblée nationale du Québec

M. le Président de l’Assemblée nationale du Québec

Aujourd’hui, samedi 5 mars 2016, vers 14h30, Place de la Fontaine de Tourny, Parvis de l’ANQ, le responsable sur place du Tour Canada Course du monde FIS de ski de fond 2016 à qui vos services ont loué un espace pour installer une piste de ski de fond sur vos terrains, a exigé de la direction des Grands événements de la Ville de Québec ( Hugo Bergeron ) et du service de la police de la Ville de Québec ( Lieutenant Richard Hamel ), que soit expulsée de la Place de Tourny la tenue de la 261e édition de l’Opération VIGILE du samedi pour la démocratie tenue malgré tout de ± 14h à 14h42 sur le site habituel comme tous les samedis depuis le 19 février 2011 ; ce qui n’est pas admissible en démocratie, les droits des uns ne doivent pas brimer les droits des autres. Nous avions pleinement droit d’être là où nous étions, comme nous le sommes à notre habitude tous les samedis de 14h à ± 16h et parfois davantage…

Poutine sort de ce corps

De l’avis du responsable du Tour Canada Course du monde FIS de ski de fond 2016 il n’était pas question que demeurent nos bannières là où elles sont implantées tous les samedis depuis 5 ans, puisque, comme il me l’a expliqué, elles se trouvaient à être dans le champ des caméras devant filmer en direct pour les télés du monde entier l’une des épreuves de ski débutant à 15h…

C’est malheureusement la même logique qui a cours partout où la démocratie est mise à mal dans le monde… le Canada, le Québec, se sont donc trouvés aujourd’hui ce faisant, et avec la bénédiction des autorités policières et de l’organisation des Grands événements de la Ville de Québec, à pratiquer, toutes choses égales par ailleurs, la même politique que Poutine & Co., comme lors de la tenue des derniers Jeux olympiques en Russie… à savoir, censurer à la vue des caméras du monde entier, toute expression démocratique manifestive, ce qui avait avec raison été dénoncé par tous les démocrates du monde entier… en tant que symptôme d’un mal démocratique plus profond…

J’eus beau plaider en cette noble et démocratique faveur, rien n’y fit et nous avons dû quitter contre notre libre gré, nos marques habituelles, pour ne pas « gêner » la captation télé…

Bafouer les droits constitutionnels d’expression démocratique

Nos droits constitutionnels d’expression démocratique sur le parvis de l’Assemblée nationale, ce haut lieu de la démocratie québécoise s’il en est, Place de la Fontaine de Tourny, ont été foulés aux pieds avec la participation des autorités sur place sous prétexte que le parcours d’une course de ski de fond avait été implanté là même où se présente Le Peuple quand il est question d’exercer ses droits constitutionnels démocratiques devant l’ANQ, ce qui n’est pas admissible en démocratie. La piste aurait pu emprunter un autre parcours sur ce même site et libérer le centre de ce haut lieu de la démocratie québécoise.

Telle implantation ne devrait pas être permise s’il est question d’empêcher sur ce haut lieu de la démocratie québécoise, l’exercice de nos droits d’expression démocratique.

La Place du Peuple Souverain du Québec démocratique

L’Assemblée nationale du Québec | ANQ, a loué ses terrains à l’organisation du Tour Canada, ce qui a eu pour effet de bafouer indument les droits constitutionnels de libre expression démocratique des citoyen,es du Québec. Ce cas d’espèce devrait inciter, me semble-t-il les responsables de l’ANQ, des Grands événements, et de la police de Québec, à désormais donner accès en tout temps à La Place du Peuple Souverain du Québec démocratique, Place de Tourny, et ce, quel que soit l’événement utilisant momentanément les terrains de l’ANQ ou les abords de cette place situés sur les terrains de l’ANQ et de de la Place de Tourny ( Ville de Québec ). Aucune organisation ne devrait se croire autorisée à limiter de quelque manière que ce soit le plein et libre exercice de nos droits constitutionnels d’expression démocratique et, les autorités ne devraient pas prendre parti au mépris de nos droits constitutionnel d’expression démocratique… Nous avions le droit d’être là… on nous a chassé,es. Nous avons dû, contre notre libre gré, obtempérer à l’injonction impromptue dénuée de toute espèce de légalité. En 261 éditions, c’est la première fois qu’une telle chose advient… elle ne doit plus se reproduire à l’avenir. Nous avons toujours pu tenir Vigile même quand le Carnaval, le Festival d’été ou le Taureau rouge crache-glace implantent leurs installations temporaires.

Pour qu’une telle chose ne se produise plus à l’avenir, l’ANQ devrait officiellement déterminer les limites d’une zone franche démocratique accessible en tout temps sur ce haut lieu de la démocratie Québécoise, ce, afin que les citoyen,es du Québec puissent exercer là, librement, selon leur bon plaisir Souverain, leurs droits constitutionnels d’expression démocratique et ce, en nommant par exemple ce lieu, La Place du Peuple Souverain du Québec démocratique ; lieu sur lequel aucune espèce d’installation temporaire ne serait autorisée à s’implanter… quitte à ce qu’un espace démocratique vital minimal soit délimité et protégé quand il convient d’implanter des installations temporaires dans les environs… ( Cf : Plan ici-bas accessible aussi au lien suivant PLANS | Place du Peuple Souverain du Québec ).

Coexistence démocratique

L’idée n’est pas d’empêcher la tenue d’activités récréatives sur le Parvis de l’ANQ ou sur les abords des fortifications de Québec aux pieds de la Colline parlementaire, l’idée consiste au contraire à ce qu’aucune activité récréative ou autre, ne se croit autorisée à chasser une activité démocratique ( d’autant quand les autorités en place se mêlent de prendre parti ), ce, pour que coexistent différentes activités, Y COMPRIS, celles qui consistent, pour les citoyen,nes du Québec, à user en tout temps sur ce haut lieu de la démocratie québécoise de leurs droits constitutionnels d’expression démocratique manifestive et pacifiste. Ainsi, toute organisation locataire des lieux serait avertie qu’au Québec, la démocratie et ce quelle engage compte, partout et en tout temps et à plus forte raison sur ce lieu signalétique exemplaire, cela en tout bien tout honneur démocratique. 

Merci pour votre généreuse attention.

Luc Archambault, artiste et citoyen | Lévis |

luc-archambault.comluc-archambault.qc.ca | twitter | Dialogue ART/Cité @Qc, central park NYC, Paris et Berlin


 

Documentation | plans accessibles via google-picasa | Place du peuple Souverain du Québec démocratique

Parvis de l’ANQ | google-plan

 

PPSQD-01-Place-du-Peuple-Souve

 

PPSQD-02-Place-du-Peuple-So

 

PPSQD-03-Place-du-Peuple-S

 

Zone libre démocratique protégée minimale

PPSQD-04-Place-du-Peuple-S

 

261e édition de l’Opération VIGILE du samedi pour la démocratie | album photos via google-picasa

OVS-CNQ-P261-2016-03-05-6556

 

, , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire