JFL, les Caribous et la rivière démocratique Québec perpétuellement en crue, inondée sous les flots du barrage autocrate canadian !

 

Les Caribous se noient dans la rivière démocratique Québec perpétuellement en crue inondée par les flots du barrage autocrate Canada !

0-caribous

En réponse au texte de JFL intitulé Stratégie indépendantiste: Éloge des caribous ! et publié dans Le Devoir ( et dans la page Internet JFL ) en réplique à un article de Pierre Dubuc et de Marc Laviolette L’étapisme à l’heure de la mondialisation»).

La métaphore de la rivière en crue n’implique pas forcément le symbolique passage vers la souveraineté de l’État… ça, c’est ce que veulent nous faire croire certains bergers…

La rivière en crue exceptionnelle causée par la main humaine ( mauvaise gestion des barrages d’Hydro ), c’est le Canada actuel en perpétuelle crue autocrate qui s’impose sans OUI au Québec noyant dans son flot continu la démocratie constituante et politique du Peuple elle-même ; c’est le statu quo de barrage autocrate qui fait tache d’eau sur le poumon démocratique du Québec en s’imposant à lui sans OUI par-dessus la tête démocratique constituante référendaire des Québécois,es… ; c’est ce flux continuellement en crue qui déverse son flot continu de contraintes autocrates blessant le cours normal démocratique du paisible gué de l’Histoire-fleuve d’un Peuple océan…

Jean-François Lisée nous dit… continuons de la traverser cette autocrate rivière Canadia débordant de tourbillons geôliers, peu importe le fait que s’imposent un État qui NIE la primauté démocratique constituante des Québécois,es ; continuons à former des « gouvernements collabos » de cette muraille d’eau tumultueuse, continuons de gouverner Le Peuple en vertu d’une loi constituante qui n’est pas celle du Peuple… non sans ce faisant participer directement à la négation de ce que l’on prétend célébrer, à savoir, la primauté démocratique de la souveraineté constituante et politique du Peuple… tout en prétendant mettre de l’avant celle de l’État du Peuple…

Continuons à dire une chose et à faire le contraire, continuons à traverser une rivière qui inonde nos territoires démocratiques d’un flot continu de malversations commanditaires autocrates, sans rien prévoir pour renverser sans condition ni délai le cours meurtrier de tels flots impavides ; sans prévoir cesser de les traverser ces flots assassins… sans prévoir traverser là où le calme gué démocratique est en mesure de contrer la terreur et la fureur des flots autocratiques de la minorité activiste canadianisatrice…

JFL nous dit, continuons encore à nous noyer dans la crue canadian un certain temps… cette tourmente autocrate canadian est le lieu idéal pour préparer le passage à gué sécuritaire vers la démocratie…

INVALIDER le flot du statu quo canadian

L’État sans OUI du Canada s’impose au Québec sans le OUI référendaire des Québécois,es… Il faut donc lui opposer un NON… à défaut, il s’impose sans OUI… et pour ça, il faut prévoir appeler Le Peuple à se prononcer… tout simplement… À défaut, il est noyé dans les eaux fétides d’un abime sourd de silence forcé, d’un non-dit référendaire jamais exprimé. À défaut, de soi-disant souverainistes participent eux-mêmes à l’écrasement de la parole constituante du Peuple ; on se trouve à priver Le Peuple de sa parole constituante quant à l’État concert présent, aussi sûrement que ne l’a fait l’Empire canado-britannique depuis la Conquête jusqu’à nos jours… en passant par 1982…

JAMAIS les Québécois,es n’ont eu l’occasion de se prononcer sur l’État concert présent du Royaume de la Couronne canado-britannique… sur les vraies affaires constituantes, sur l’État concret du Canada… toujours seulement sur les États abstraits perpétuellement à venir devant succéder à l’effondrement de l’État concret perpétuellement présent… et qui perdure parce qu’il n’est jamais mis aux voix… il s’en sauve toujours, 3 référendums plus tard en passant dans les mailles du filet démocratique… habile ce requin autocrate, ni vu ni connu…

Il faut prévoir appeler Le Peuple à proclamer invalide au Québec le statu quo constitutif canadian… c’est le b a ba de la démocratie constituante… du coup, le gué démocratique naturel et sécuritaire apparait, régulant naturellement dans la loi et l’ordre démocratique le désordre des flots autocrates torrentueux…

Le Peuple se prononce, il ne peut pas expirer ce faisant… au contraire, il respire. Tout sauf la noyade puisqu’il ne fait qu’exercer son libre arbitre constituant radicalement démocratique quant à l’État présent du Canada dont il ne veut juste pas… c’est son droit, qu’on soit fédéraliste-rénovateur, autonomiste, nationaliste, souverainiste, indépendantiste, progressiste, écologiste… le Canada de 1982 qui s’applique aujourd’hui concrètement au Québec ne passe pas au Québec, ce qui fait l’UNION des forces démocratiques du peuple Souverain du Québec.

Cf :

 

0-Démarche-04

, , , , , , , , , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire