Chomsky et le Québec ! Pathétique…

Chomsky-1

Noam Chomsky produit une analyse politique tout à fait pertinente à tous égards sur maints sujets, même si on peut en débattre longuement comme le fait par exemple Jean Bricmont aujourd’hui 23 août 2016 dans Arrêt sur Info au titre « La mauvaise réputation de Noam Chomsky » … en France…

Si c’est vrai pour la plupart de ses contributions, c’est tout sauf vrai en ce qui concerne la situation politique au Québec, comme on peut le constater dans ses navrantes déclarations sur le Québec, qu’il visite pourtant…

Noam Chomsky à Montréal | 28 août 2013 | Le Devoir |

Chomsky-2

Photo: Anja Niedringhaus Associated Press Noam Chomsky

L’auteur et militant Noam Chomsky sera à Montréal le 26 octobre pour prononcer une conférence dans le cadre d’un événement-bénéfice du magazine Canadian Dimension. La publication de gauche, basée à Winnipeg, célèbre son 50e anniversaire avec cet invité de marque. Noam Chomsky est professeur au département de philosophie et de linguistique du MIT, à Boston. L’ex-porte-parole étudiant Gabriel Nadeau-Dubois présentera le penseur américain. La soirée-bénéfice se déroulera à la salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal. On se renseigne à canadiandimension.com.

______________________________________

 

Texte transmis via la Page Communauté de la page Facebook de Noam Chomsky +
2019 04 03
M. Chomsky, je vous respecte et admire. Admirais, dois-je dire, parce qu’après avoir pris connaissance de vos analyses ( soi-disant ) concernant la démocratie au Québec et au Canada, concernant la souveraineté constituante et politique démocratique du Peuple Souverain du Québec, je suis pantois et navré.
Vous défendez la démocratie partout, sauf pour le Québec, me semble-t-il, et ce n’est à la hauteur de ce que vous êtes. Vous défendez la démocratie en Catalogne, mais pas pour le Québec.
Je vous invite à remettre sur le métier votre ouvrage et à reconsidérer vos analyses. Elles sont partiales, lacunaires, superficielles. Je vous invite à considérer un minimum.
Par exemple, le fait que l’État du Royaume de la Couronne canado-brit s’impose au Québec sans rupture depuis la Conquête et la déportation des Neufrancien,nes d’Acadie, et ce, de force et d’autorité impériale sans jamais avoir ni sollicité ni obtenu le clair OUI référendaire des Québécois,es, ce qui ne respecte pas les usages dans le Commonwealth par exemple en Australie qui dispose d’une Constitution approuvée par référendum par Le Peuple depuis 1901; ce qui ne respecte pas ni la lettre ni l’esprit sa loi dite de la Clarté qui oblige le futur État du Québec souverain à obtenir le clair OUI référendaire des Québécois,es.
Ce qui est tout sauf démocratique, ce qui foule aux pieds la souveraineté démocratique constituante et politique du Peuple Souverain du Québec. Ce qui n’est pas admissible pour un démocrate. Pire, la députation démocratique de ce Peuple siégeant à l’ANQ | Assemblée nationale du Québec a refusé unanimement de valider les Actes constituants de tel État illégitime du Canada.
Ce qui n’est pas davantage admissible. Je veux bien croire que le défaut de démocratiser l’oeconomie, la démocratisation politique est largement lacunaire, mais ce n’est pas en faisant impasse sur elle qu’on pourra mieux démocratiser et l’oeconomie et le politique. Votre position à l’égard du Québec, de la démocratie au Québec et au Canada est intenable. Je vous invite à reconsidérer vos positions et analyses. Merci de prendre le temps de le faire.
Si dans l’ordre du petit on ne peut réaliser de grandes choses, on ne le pourra pas davantage le faire dans l’ordre du grand. On ne pourra que stagner dans le petit. Vous voulez faire de grandes choses, et cela commence dans l’ordre du petit.
Du moins, dans ce qui vous semble petit, à savoir, le cas du Québec dans le monde. Or, le Québec, la Catalogne, l’Écosse sont les salamandres ou le canari de l’oecosystème politique démocratique. Le fait qu’elles n’apparaissent pas dans l’ordre démocratique mondial en tant que ce qu’elles sont, des bêtes souveraines, libres de décider de leur destin, est signe de contamination de l’oecosystème. Le fait qu’il ne chante pas dans son espace souverain annonce la pollution dans la mine. L’explosion est proche.
Or, partout la démocratie est menacée. À valeur signalétique exemplaire, faire en sorte que Le Peuple Souverain du Québec renverse démocratiquement au Québec l’État illégitime du Royaume de la Couronne canado-britannique serait une victoire pour la démocratie, pour la défense et illustration de la primauté démocratique constituante de la Souveraineté démocratique des Peuples face à la toute-puissance bancale des grands Empires financiers qui se disputent la possession du monde oeconomique.
Merci pour votre généreuse attention.
Luc Archambault, artiste et citoyen, Québec
Chomsky et le Québec ! Pathétique...  dans DÉMOCRATIE 101
democratie101.unblog.fr
Noam Chomsky produit une analyse politique tout à fait pertinente à tous…
______________________________________
Il faudrait lui demander pourquoi il valide l’État de clair déni démocratique canadianisateur qui NIE la primauté démocratique de la souveraineté du peuple souverain du Québec sur SON territoire national du Québec, puisqu’il s’impose sans jamais avoir ni sollicité ni obtenu son clair OUI référendaire en refusant de s’appliquer à lui-même la rigueur de sa propre loi dite de la Clarté… On ne peut à la fois être un DÉMOCRATE et VALIDER un État qui s’impose en foulant aux pieds le principe premier de la démocratie, à savoir, la primauté de la souveraineté du peuple. Elle est niée dès lors qu’un État s’impose sur son territoire national sans avoir obtenu pour ses Actes constituants le clair OUI référendaire du Peuple. Ce qui est le cas de l’État illégitime du Canada. Chomsky est selon moi l’un des plus grands intellectuels des temps modernes. Il a su démontrer comment l’aristocratie ploutocratique autocrate apatride et multi-inter-nationalisée  a pu parvenir à contrer partout ce qu’elle redoutait tant de la démocratie et ce pourquoi elle s’était si longtemps opposée de toutes ses forces à son avènement. Ce qui donne des outils pour non seulement en convenir, mais aussi pour déterminer comment contrer ce que le 1% est parvenu à contrer. Ce pourquoi en France, il est question avec Jean-Luc Mélenchon de fonder la VIe République française. Ce que Chomsky dit de la situation du peuple souverain du Québec est navrant. Comme quoi, même les plus grands peuvent errer quand ils sortent de leurs sentiers battus. Qu’en est-il ? Tout repose sur ses premiers mots… « Je ne connais pas la situation dans le détail, mais je devine... » Il ferait mieux de cesse de jouer au devin… et demeurer l’analyste qu’il est… Avant de se prononcer sur une situation qu’il ne connait pas « dans les détails… » qu’il cesse de se contenter de généralités… d’autant qu’elles sont épidermiques et contradictoires. D’autant qu’elles sont l’exacte preuve de ce qu’il a démontrer. Suffit de contrôler ce qui se dit dans les médias pour obtenir le consentement des élites, et par lui, celui du peuple… Et… qu’est-ce d’autre que ce que disent les rapporteurs canadianisateurs qui s’exporte et se déploie dans les médias états-uniens ? Épidermiques parce qu’elles ne sont que le résultat reptilien du lieu commun des bienfaits de ce que l’on connaît VS l’incertitude que crée ce que l’on ne connaît pas… Contradictoires parce que ce moteur reptilien de penser ne peut que produire des contradictions… Comment le Québec dans un Canada qui ne saurait être qu’amalgamé aux États… pourrait-il d’emblée trouver avantage au statu quo autocrate canadianisateur qui foule aux pieds la DÉMOCRATIE ?

Chomsky, sur l’indépendance du Québec
www.vigile.quebec | Jonathan Thiffault | lundi 15 août 2011

Noam Chomsky a une position intéressante sur l’indépendance du Québec et il apporte des points qui méritent réflexion. Notez bien que je n’endosse pas (…)

Comment le démocrate qu’il est peut-il de manière aussi insouciante valider un statu quo impérial autocrate INCAPABLE d’obtenir le clair OUI référendaire du peuple souverain du Québec et qui par conséquent NIE la primauté effective de la souveraineté démocratique du peuple souverain du Québec ? Sait-il seulement que les Actes constituants de l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique n’ont jamais été soumis au LIBRE aval référendaire du peuple souverain du Québec ? Sait-il seulement que la députation de ce peuple a unanimement REFUSÉ d’adhérer aux Actes constituants de l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique créée ex nihilo de toutes pièces en 1982 PAR-DESSUS la tête du peuple souverain du Québec, distinct de tout autre depuis 253 ans ? Sait-il seulement qu’en 1982 il a fallu que le juge en chef de la Cour suprême de cette Couronne s’en mêle pour rendre possible un tel abus d’autorité, consommant pour ce faire jusqu’à l’effondrement de l’État de droit lui-même ? Convient-il seulement du fait qu’existe un peuple souverain DÉMOCRATIQUE du Québec sur son territoire national du Québec ?

« Le Québec ne sera pas en mesure de rester indépendant… » déclare-t-il doctement… Comme si l’interdépendance économique engageait d’office la dépendance étatique ? Si c’est le cas, pourquoi donc survivent les États des Nations-Unies pourtant si dépendantes les uns des autres, si assujettis aux pouvoirs occultes de l’argent d’une poignée de personnes qui se disputent la possession du monde ? Si l’indépendance n’est qu’une fiction… pourquoi faudrait-il que nous soyons les seuls à nous priver de jouer dans ce film-là… ? Le Québec « … serait tellement intégré à l’économie américain qu’il serait effectivement une colonie. » ajoute-t-il… Comme si ce n’était pas déjà le cas… comme si le Canada n’était pas une colonie des États-Unis. Et si ce n’est pas le cas, en quoi être une colonie du Canada devait être plus… libérateur… N’IMPORTE QUOI et son contraire… !

« Et je ne crois pas que ceci soit dans l’intérêt des Québécois, je pense qu’ils sont mieux là où ils sont. »

Pour ce que vaut cet avis à distance et par-dessus la jambe en toute ignorance de cause…

Le PEUPLE SOUVERAIN du Québec ne pourrait-il pas d’abord en décider… mais pour cela, encore faut-il DISQUALIFIER l’État du Canada qui s’abstient de se soumettre au libre aval constituant du Peuple Souverain du Québec, puisque ses partisans savent que si la question avait été posée, c’eut été NON, et parce qu’ils savent que s’ils la posaient ce serait toujours NON. Ainsi, c’est par défaut que s’IMPOSE sans jamais avoir obtenu le clair OUI référendaire des Québécois,es, l’État illégitime du Canada.

Comment admettre que ce peuple peut « être MIEUX » dans un État de clair DÉNI démocratique qui s’impose SANS OUI alors qu’il pourrait vivre LIBRE et SOUVERAIN, dans un État constitué DÉMOCRATIQUEMENT par Le PEUPLE ?

Comment le DÉMOCRATE et défenseur de la DÉMOCRATIE qu’il est peut-il admettre une telle contradiction autocrate dans sa pensée soi-disant LIBÉRATRICE ?

« Alors pourquoi aller enlever une pièce et déclencher toutes ces perturbations ? »
Parce qu’on est DÉMOCRATE pardi ! Parce qu’on s’oppose à tout État qui NIE la primauté démocratique de la Souveraineté du peuple souverain ! Parce que, se saisissant de cette occasion de renverser une dictature, on donne l’occasion à deux peuples souverains du Canada, de se donner chacun un État DÉMOCRATIQUE sous République…
« Du point de vue du marché américain, je suppose que certains intérêts puissants aux États-Unis préfèreraient plus ou moins que les choses restent ce qu’elles sont »
Et pourquoi donc pauv’e cloche !? Sinon parce que la minorité activiste ploutocratique canadianisatrice multinationalisée parvient grâce à cet inique statu quo de blocage à empêcher l’avènement de deux Républiques distinctes, celle du Québec et celle du Canada, étant entendu pour les ploutocrates qu’il est beaucoup plus facile de contrôler en sous-mains UNE Couronne qui s’IMPOSE d’autorité impériale par-dessus la tête de deux peuples, sans avoir à rendre de compte devant ce peuple… que d’avoir à contrôler deux Républiques radicalement démocratiques… En encourageant le blocage, le perpétuel et vicieux affrontement, la minorité ploutocratique qui fabrique le consentement des élites à le maintenir bien en vie cet affrontement, ne fait qu’affaiblir autant l’État du Québec que l’État du Canada, pour mieux et plus facilement les contrôler en sous mains de Bay Street et Calgary au bénéfice de la ploutocratie cando-étatsunienne apatride et multinationalisée. C’est le statu quo donc qui permet cette mainmise étatsunienne, non pas le fait de le RENVERSER… ce statu quo… Comme si le Canada n’était pas contrôlé par les États-Unis ?
« … la seule raison pour les États-Unis de ne pas conquérir le Canada a été que l’armée britannique y était trop puissante pour le permettre »
FAUX… ! Notre amateur d’histoire toutes faites prend l’effet pour la cause… La seule raison pourquoi les États-Unis ont voulu conquérir le Canada, pays infertile, froid, revêche, où l’on ne pouvait seulement produire qu’une seule récolte par an ( sauf dans le sud de l’Ontario ), et qui donc ne représentait aucun intérêt pour les colons de la Nouvelle-Angleterre… et les citoyen,nes des États-Unis d’aujourd’hui, c’est la menace contre leur nouvelle République que faisait planer la Couronne Britannique au Nord de la leur qui a justifié les tentatives d’annexion du Canada… Du reste, c’est pour justement constituer une menace face la la récalcitrante Nouvelle-Angleterre ( et une base de repli ) que la Couronne britannique a mis tant d’effort à conquérir la Nouvelle-France… qui savait bien ce qui se préparait dans ses Colonies de Nouvelle-Angleterre 15 ans avant la guerre d’indépendance des États-Unis… Sauf que… NOUS AVONS résisté à la Conquête étatsunienne… ce n’est pas demain la veille, même après l’indépendance, que les floridiens voudront venir envahir le Québec… POUR quoi FAIRE ? 350M d’États-uniens contre 8M de Québécois,es… Absurdistan… !? Le Québec indépendant, ne constitue en aucun cas une menace pour les États-Unis, même pas la peine d’en parler… un mouche… à quoi bon donc l’annexer aux États-Unis ?
Tout ça est fort édifiant quant au sérieux de Naom Chomsky…
, , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire