Pourquoi Martine Ouellet va-t-elle PERDRE la course à la chefferie ?

0-Coalition-71-3

 

Pourquoi Martine Ouellet va-t-elle PERDRE la course à la chefferie ?

Parce qu’elle n’aura pas osé faire ce qu’il faut pour contrer la gouvernance provincialiste « collabo » de Jean-François Lisée et d’Alexandre Cloutier. ( Cf : Martine Ouellet : GAGNER ! Pour faire mieux que bonne figure ! 26 août 2016 )


Le succès actuel des souverainistes provincialistes repose sur l’idée fausse que tout référendum est perdu d’avance en ce moment, et ce, sous tous prétextes : parce que les souverainistes eux-mêmes ne sont, soi-disant, pas prêt,es ; parce que les sondages le disent ; parce que ceci, parce que cela… Or, quand donc les Québécois,es ont-il,elles dit OUI au Canada actuel qui s’applique concrètement au Québec par-dessus la tête constituante des Québécois,es ? Jamais !

Ce n’est pas le fait d’être prêt ou pas qui compte, c’est le fait de respecter ou pas la logique démocratique !

Un Québec sans OUI ne peut s’appliquer au Québec, mais alors pourquoi les souverainistes acceptent-ils que s’applique au Québec un État du Canada qui a été INCAPABLE d’obtenir le clair et libre OUI de la députation du Québec, et qui a été INCAPABLE d’obtenir le clair et libre OUI référendaire des Québécois,es ? Pourquoi les souverainistes devraient accepter encore ce double standard anti-démocratique ? Le Québec sans OUI n’a pas droit de s’appliquer, mais le Canada sans OUI lui, il a le droit et on va respecter ça. Ça n’a aucun sens, aucun sens démocratique.

Mais pour que cela apparaisse, il faut que Martine Ouellet le dise, confronte ses adversaires, pour les pousser dans leurs derniers retranchements, à défaut, c’est la négation de la souveraineté du Peuple qui s’impose au PQ, rien d’autre. Ce qui est tout sauf acceptable.

Certes, les Québécois,es ne sont pas d’emblée enclin,es à se donner un État propre qui émane du Peuple, mais est-ce pour autant un OUI à l’État sans OUI du Canada actuel ? Certainement pas !

Un référendum gagnant !

Si la victoire d’un OUI à l’État Souverain du Québec est tout… sauf gagné d’avance, si la victoire d’un OUI à l’Indépendance de l’État abstrait à venir du Québec est tout… sauf gagné d’avance, il y a un référendum que la majorité démocrate Québécoise peut gagner haut la main, demain matin… c’est celui portant sur l’État concret actuel du Canada qui s’impose sans OUI au Québec de manière parfaitement illégitime, ce que répudient non seulement les souverainistes de gauche ou de droite, mais aussi les autonomistes de gauche et de droite ainsi que les fédéralistes-rénovateurs de gauche et de droite qui toutes et tous ne veulent pas de la Constitution unilatérale actuelle du Canada de 1982 qui a force de loi inique au Québec par-dessus la tête constituante démocratique des Québécois,es ; qui reste-t-il ? Une infime minorité activiste de blocage.

Martine Ouellet ne peut pas gagner ni la course à la chefferie ni les prochaines élections à tenir à Québec en 2018 si elle ne fait que mettre de l’avant la même et sempiternelle recette du volontarisme débilitant qui s’abstient de s’engager à mettre aux voix l’État actuel du Canada dont ne veulent pas les Québécois,es ; qui s’abstient de respecter le pouvoir constituant des Québécois,es quant à l’État actuel qui n’a jamais été soumis à l’aval référendaire des Québécois,es ; qui s’abstient de donner au Peuple l’occasion d’obliger l’État illégitime du Canada à respecter la même règle, à savoir, obtenir le clair OUI référendaire des Québécois,es ou quitter le Québec, et ce, du seul fait pour Le Peuple de Proclamer INVALIDE au Québec tout État qui, tel l’État illégitime du Canada, n’a pas ni sollicité ni obtenu le clair et libre OUI référendaire des Québécois,es.

Tous les États doivent respecter la même règle

Ne pas donner les moyens au Peuple Souverain du Québec d’obliger le Canada à respecter la suprématie démocratique constituante du Peuple se trouve à valider la NÉGATION de la souveraineté démocratique constituante et politique du Peuple. Ce qui n’est juste pas logique quand on met par ailleurs de l’avant la souveraineté de l’État du Peuple ; ce qui n’échappe pas au Peuple…

Ainsi, les soi-disant souverainistes se trouvent à faire exactement ce que fait la minorité activiste autocrate canadian, à savoir, priver Le Peuple Souverain du Québec de son droit démocratique premier, à savoir, avoir l’occasion de dire OUI ou NON aux Actes constituants de l’État qui gouvernent les gouvernements qui gouvernent Le Peuple et s’imposent sans OUI à son territoire national du Québec.

Jouer à un jeu avec un adversaire qui ne respecte pas les règles du jeu, c’est complètement suicidaire. C’est comme si on se présentait sur une patinoire sans rondelle, alors que chaque joueur de l’équipe adverse a sa propre rondelle… Et l’on s’étonne ensuite que son but soit rempli des rondelles de l’équipe adverse… Ça ne fonctionne pas…

Tenir un référendum sans s’assurer que Le Parlement, la députation, le gouvernement et l’État du Canada s’engage à respecter les lois référendaires du Québec, c’est encore et toujours jouer à un jeu qu’on ne pourra jamais gagner.

Les Québécois,es le savent et le comprennent. Il faut donc rectifier le tir et cesser de respecter des règles qui ne sont pas respectées par le Canada et pas ses partisans qui ont été INCAPABLES depuis la Conquête, d’obtenir le clair et libre OUI référendaire des Québécois,es.

DÉMOCRATIE vs AUTOCRATIE

Martine Ouellet est en mesure, maintenant ou jamais, de faire la différence pour gagner la course à la chefferie du PQ et pour faire ensuite l’UNION sous Coalition démocrate multipartite de TOUTES les forces démocratiques citoyennes et politiques du Peuple Souverain du Québec afin d’élire en 2018 un Gouvernement de LIBÉRATION démocratique nationale MAJORITAIRE en siège et si possible en voix.

Mais pour cela, elle doit. maintenant ou jamais, frapper un grand coup pour frapper l’imaginaire démocratique des Québécois,es. Elle peut le faire en mettant de l’avant désormais l’INDÉPENDANCE du Peuple, la DÉMOCRATIE et ce qu’elle engage en matière de respect de la souveraineté démocratique constituante et politique des Québécois,es de toutes origines, de toutes tendances politiques, de gauche à droite, puisqu’il n’est plus question que de respecter la DÉMOCRATIE et ce qu’elle engage ; puisqu’il n’est plus question d’opposer identité québécoise et identité canadian ; plus question d’opposer Québec / Canada ; gauche / droite ; référendum ou pas ; mais bien d’opposer DÉMOCRATIE et AUTOCRATIE.

Démocratie constituante qui donne l’occasion au Peuple de trancher une fois pour toute… entre Canada illégitime sans OUI actuel et État démocratique validé par Le Peuple.

Pour cela, Martine Ouellet doit ajouter à son Programme de gouvernance actuel, un Programme d’État démocratique qui transcende les concurrents programmes de gouvernance des candidats à la chefferie du PQ, qui transcende les Programmes de gouvernance des partis politiques adversaires pour que puisse s’écrire un Programme COMMUN d’État démocratique républicain que pourraient endosser l’ON, QS, les Verts et même aussi… la CAQ… parce qu’il s’engage à respecter la souveraineté démocratique constituante et politique des Québécois,es quant à l’État actuel illégitime du Canada.

Une course à la chefferie qui change de cap

L’exercice démocratique d’une course à la chefferie d’un parti politique est l’occasion pour les candidat,es de soumettre des propositions et de recevoir l’avis des militant.es et des citoyen,nes. Il n’y a donc aucun empêchement à ce que Martine Ouellet rectifie le tir et mette de l’avant un référendum à double proclamation constituante en mesure de respecter la primauté démocratique de la souveraineté constituante du Peuple. Lui suffit de le comprendre et de le vouloir.

Ce n’est pas seulement Martine Ouellet qui va perdre la course à la chefferie si elle refuse de faire ce qu’il faut pour que la démocratie gagne sans condition ni délai au Québec, ce sera la démocratie elle-même qui va perdre, c’est l’Indépendance et la Souveraineté démocratique du Peuple qui va perdre, parce qu’elle n’aura pas su, voulu, faire ce qu’il faut pour gagner, pour que la démocratie gagne, pour que le respect de la démocratie et ce qu’elle engage gagne !

Cap sur l’INDÉPENDANCE démocratique du Peuple Souverain du Québec !

PODEMOS | NOUS POUVONS  ! | OUI, nous POUVONS !

Qu’avez-vous à perdre Martine Ouellet ? Vous perdez… et si vous n’osez pas oser endosser la logique démocratique… vous allez perdre… si vous perdez en l’endossant, vous n’aurez rien perdu, et la démocratie aura gagné, puisqu’elle aura été mise de l’avant…

0-Démarche-04-2

, , , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire