Agression armée Parvis de l’ANQ à Québec

Québec 2016 10 29

Agression au couteau Parvis de l’ANQ | Assemblée nationale du Québec

Couteau de combat

 

Agression au couteau Parvis de l’ANQ lors de la 295e édition de l’Opération VIGILE du samedi pour la démocratie, Place du Peuple souverain du Québec, Fontaine de Tourny.

Une plainte a été déposée au SPVQ.

Un Parlement plus sécuritaire et accueillant !?

Comme tous les samedis à 14h depuis le 19 fév. 2011 s’est tenue la 295e édition de l’Opération VIGILE du samedi pour la démocratie aujourd’hui 29 octobre 2016. Nous étions 5 personnes.

1-IMG_4250

Vers 14h20, une voiture s’arrête en face de nos bannières où flotte un drapeau du Canada tête-bêche, symbole international de deux choses ; soit le navire et la place forte sont aux mains de l’ennemi, soit elles sont en détresse ; nous affichons ainsi la détresse démocratique de l’État illégitime du Canada et du Québec qui s’imposent au Québec sans jamais avoir obtenu pour leurs Actes constituants le clair OUI référendaire des Québécois,es.

Le conducteur du véhicule m’interpelle en baissant la vitre du passager avant, en prétendant que le fait d’afficher un drapeau du Canada tête-bêche est un acte de déshonneur pour le pays pour lequel qui a combattu. Il se dit ex-militaire. Je lui dis qu’il devait donc savoir qu’un drapeau tête-bêche n’est pas un signe de déshonneur, mais plutôt un symbole international de deux choses soit… et je n’ai pas le temps de finir ma phrase qu’il empoigne un couteau d’assaut dentelé et sort précipitamment de son véhicule pour se diriger en courant vers le drapeau du Canada. Je tente de m’interposer, mais il me pousse avec son bras et avec son corps et il parvient à casser le mat, à l’empoigner pour arracher le drapeau et tenter de s’en emparer ; je tente de résister à son assaut, j’ai dû tasser ma main quand il a coupé l’attache du bas du drapeau ; j’ai réussi néanmoins a reprendre le drapeau et il me pousse avec son bras et son élan jusqu’à la clôture qui se trouve là et tente d’agripper le drapeau d’une main en tenant toujours dans l’autre son couteau ; d’une main je tente de l’éloigner et de l’autre je tiens le mat du drapeau loin de lui, comme je suis plus grand j’y parviens, mais il ne cesse de se débattre pour empoigner le mat que je tiens loin de lui ; les 3 autres participant,es à la Vigile sur place protestent à grands cris ; je lui dis que c’est une agression au couteau, que c’est dangereux son couteau, mais il persiste.

Arrive un taxi. Le chauffeur du taxi ( qui se trouve à être un participant aux Vigiles passant par hasard par là et convoyant 2 clientes ) voyant l’altercation, sort de son véhicule en s’avançant vers nous en criant à l’agresseur de me lâcher… et de laisser mon drapeau. L’agresseur est saisi, lâche prise… Il proteste à l’interpellation du chauffeur de taxi, en disant que c’est déshonorant d’afficher le drapeau tête-bêche. Le taxi répond qu’il n’a pas à s’emparer du drapeau parce qu’il ne comprend pas de quoi il s’agit. Un autre participant à la Vigile est derrière le véhicule de l’agresseur et crie tout haut et à répétition le No de sa plaque d’immatriculation pour s’en souvenir… Le chauffeur de taxi dit qu’il va appeler la police. L’agresseur décide finalement de se diriger vers son véhicule et il quitte précipitamment la scène avec son véhicule vers la Grande-Allée ( un véhicule genre Jetta de couleur bleu-gris ).

J’appelle le 911 vers 14h25 et décris le déroulement de l’agression. Un véhicule policier arrive sur place vers 14h36. Je fais à nouveau le récit de l’incident. Les policiers me disent que ce n’est pas une agression armée, qu’il n’y a pas lieu de porter plainte puisque l’agresseur ne m’a pas directement menacé avec son couteau et puisqu’il semble qu’il n’ait pas eu l’intention de me blesser avec son couteau. Compte-tenu que d’aucunes personnes pensent qu’il est déshonorant d’afficher un drapeau du Canada tête bêche… un tribunal se trouvera à excuser l’agresseur… ( J’aurais couru après… en somme, comme les femmes violées !? … )

J’insiste pour déposer une plainte ( ce que je croyais avoir fait du reste… ). J’estime que cette fois, l’emploi de la force armé d’un couteau, ce n’est absolument pas admissible…

On me fait asseoir derrière le véhicule de police pour décrire par écrit « l’événement »… incluant une description de l’agresseur et le No de plaque de son véhicule… à savoir, une personne de race blanche parlant français âgée de ± 30 ans… pas très grande, mais corpulente, cheveux très courts, portant une chemise de couleur pâle et portant à la main un couteau de type « combat » ( cf Illustration ci-haut | Suivre le lien pour accéder aux PHOTOS des VIGILES antérieures dont celle d’aujourd’hui ).

On m’a remis un document de référence du dossier.

Rapport-d'agression-2016-10-29-14h20

 

 

Il s’agit selon moi, d’une agression armée ( « terrorisme politique » ) ; de vandalisme sur un bien privé ( bris du mat du drapeau ) ; et d’une tentative de vol à main armée pour voler notre drapeau ( dont couper une de ses attaches avec un couteau d’assaut… pour s’en emparer ).

La liberté de tenir vigile pacifiste en sécurité à Québec !

Dans le contexte de la liberté d’expression démocratique dans un État de droit, il est préoccupant de voir des militaires ou ex-militaires des Forces armées du Canada se croire autorisés à utiliser la force, à plus forte raison la force à main armée d’un couteau de combat pour soi-disant défendre leurs idées. C’est la quatrième fois en 295 éditions que des militaires ou d’ex-militaires s’en prennent ou tentent de s’en prendre physiquement au drapeau du Canada tête-bêche (habituellement celui du Québec aussi est tête-bêche).

Les militaires qui se battent pour défendre la démocratie dans le monde devraient être les premiers à vouloir protéger l’expression démocratique pacifiste des Québécois,es démocrates et même celle qui dénonce le caractère illégitime de l’État du Canada, à plus forte raison quand cet exercice se tient sur le haut lieu de la démocratie québécoise, sur le Parvis de l’ANQ|Assemblée nationale du Québec.

Luc Archambault, citoyen démocrate

 

Avant l’agression armée

1-IMG_4237-001

Après l’agression armée

1-IMG_4238

1-IMG_4261

Ré-implantation du drapeau

1-IMG_4334

Opération VIGILE du samedi | la PAROLE CITOYENNE en Acte | Pour la DÉMOCRATIE ! PHOTOS des VIGILES antérieures

TOUS les samedis 14h PLACE du PEUPLE SOUVERAIN du Québec … Parvis de l’ANQ, depuis le 19 fév. 2011

Pour l’UNION des forces démocratiques citoyennes et politiques du peuple souverain du Québec | page facebook

OVS-CNQ-02-P296


| DÉMOCRATIE 101 | démocratiser le politique, la culture (valeurs, langue, arts, œducation), l’œconomie & l‘œcologie

 

Démocratie101-02-5

Liste des titres récents

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire