L’autre 150e ! Le 150e de l’État ILLÉGITIME sans OUI du Canada

0-1-2-Empire-04-150e-Couron

M. Stéphane Bergeron,

Je vois que vous nous invitez à participer à l’opération L’AUTRE 150e

L’autre 150e – L’histoire derrière l’anniversaire

Ça ne veut rien dire ça… « L’histoire derrière l’anniversaire… »…

Ce qu’il faut dire c’est que l’Histoire a fabriqué un État ILLÉGITIME au Québec, démocratiquement illégitime au Québec, puisqu’il s’est auto-constitué sans jamais obtenir le clair OUI référendaire des Québécois,es. Le Canada fête donc le fait de vivre dans un État qui n’est juste pas démocratique…

Voici ici-bas du visuel que je vous suggère d’utiliser… ainsi qu’un sous-titre qui va droit au but…

L’AUTRE 150e | 150e de l’État illégitime sans OUI du Canada

Le Canada s’est toujours abstenu de soumettre à référendum les Actes constituants des États qui se sont succédé ici depuis la Conquête, alors que l’Australie dispose d’Actes constituants validés par référendum par Le Peuple depuis 1900. Le Canada depuis ce temps a disposé de 116 ans pour se constituer en respectant la souveraineté constituante du Peuple ; en 1982 par exemple. Les partisans de la Couronne canado-britannique s’en sont toujours bien gardés… parce qu’ils savaient que s’ils l’avaient fait c’eut été NON au Québec… et ils s’en gardent toujours parce qu’ils savent que s’ils le faisaient ce serait toujours NON…  Cf :

Qu’est-ce à dire d’un État auto-constitué par-dessus la tête constituante et politique du Peuple ? Sinon qu’il est question d’un État de clair déni démocratique…

Il faut donc profiter de cet anniversaire pour décrire le caractère illégitime et anti-démocratique de tel État indigne qui NIE chaque jour depuis la Conquête la primauté démocratique de la souveraineté constituante du Peuple.

A contrario… Il faut mettre de l’avant le contraire, à savoir la démocratie, et donc aussi Le Peuple et sa souveraineté démocratique constituante et politique. On rejoint ainsi Le Peuple, on le met concrètement de l’avant… on rejoint aussi ce faisant, tous les démocrates… même les fédéralistes-rénovateurs, les autonomistes, et bien sûr les souverainistes et ce, de gauche à droite, du moins les démocrates de gauche et de droite…

Je suggère aussi de ne surtout pas parler de « Fédération » canadian… J’ajoute du texte en mauve

« À l’aube du 150e anniversaire de la fédération canadienne, le gouvernement du Canada voudra certainement, à coups de pétards et de ballounes, convaincre les Québécoises et les Québécois qu’ils sont parties prenantes d’une belle aventure, celle du Canada démocratiquement ILLÉGITIME. Plusieurs ont cru, en effet, que cette aventure valait la peine d’être vécue, pour faire contre mauvaise fortune bon coeur. Sans vouloir jouer les trouble-fêtes, je crois cependant qu’il convient de remettre les pendules à l’heure et de démontrer à la population québécoise, tout comme à celles et à ceux qui ont une certaine sensibilité envers le Québec, que le pacte fédératif de 1867 n’a pas été à la hauteur de ses promesses », de déclarer Stéphane Bergeron.

Fédération canadian !? Où ça ?

Il n’existe pas une telle chose qu’une fédération canadian, je m’en explique au lien précité… On ne fait que valider une forfanterie dès lors qu’on utilise les vocables fédération, fédéralisme, fédéraliste… il faut éviter de participer à la validation d’un État qui n’a rien de fédéral… au sens de fédérer deux entités autonomes et souveraines…

Vous parlez d’un pacte… mais entre qui et qui… ? Certainement pas entre deux peuples fondateurs… Pour que ce soit le cas encore eut-il fallu que Le Peuple eût un mot à dire, eut l’occasion de se prononcer pour approuver les Actes constituants de l’État illégitime du Canada créé en 1867 par le seul Parlement de Westminster… Pas même celui du Canada. Il n’y eut même pas un débat entre députés au Parlement du Canada de l’Acte d’union de 1840… Faut le faire… ! C’est la députation des Peuples du Royaume-Uni qui contrôlait la Couronne britannique qui a décidé… non pas Le Peuple, comme il se doit en démocratie… Cf : 1er juillet, pourquoi la fête est-elle si triste | par JFL

Il faut aussi dans le même souffle dénoncer la rouerie canadianisatrice qui refuse de soumettre le Canada à la rigueur de sa propre loi dite de la Clarté… Le Québec y est soumis, mais pas l’État du Canada… lui, il s’est auto-accordé le droit de s’imposer de force et d’autorité impériale sans jamais se soumettre à référendum… ni à la Conquête, ni en 1840, ni en 1867 et pas davantage en 1982… ce qui NIE la souveraineté démocratique constituante et politique du Peuple. Il s’auto-exempte de se soumettre à sa propre loi… faut le faire !

Bien sûr que le Canada « n’a pas été à la hauteur de ses promesses », car le fait pour la Couronne britannique d’accorder le gouvernement responsable s’est fait en privant Le Peuple de son droit de se prononcer sur la constitution de l’État qui gouverne le gouvernement qui gouverne Le Peuple ; s’est fait en écartant Le Peuple du sommet de l’État, ce qui est le contraire de ce qu’est et doit être un État de droit démocratique. Ce qui n’a pas échappé à Louis-Joseph Papineau dès 1867… ( Cf Les déclarations constituantes de 1837 et 1867 de Louis-Joseph Papineau ).

L’AUTRE 150e

C’est l’occasion idéale de faire la promotion de la démocratie… de l’État de droit démocratique… l’occasion idéale de démontrer que l’État actuel du Canada n’est juste démocratiquement constitué, donc juste pas démocratique. Si le PQ ne le fait pas, qui le fera ? Si nous ne le faisons pas au moment même où l’on célèbre les Actes constituants fondateurs de l’État illégitime actuel du Canada, quand donc pourrons-nous le faire ?

Nous avons l’occasion historique de disqualifier l’ensemble du Régime illégitime canadian en place au Québec… non pas seulement disqualifier la manière dont est gouverné cet État… En dénonçant la nature anti-démocratique de cet État, quel démocrate peut s’en dire fier ? Quel démocrate peut être heureux de se sentir fier d’être canadian, peut valider tel État de clair déni démocratique ? Quel sportif démocrate, artiste démocrate, se croira légitimé de participer à la fête du contraire de la démocratie dès lors que nous dénonçons la nature anti-démocratique de l’État du Canada ?

Si on s’abstient de dénoncer ce caractère anti-démocratique du Régime canadian… même les démocrates peuvent à bons droits valider le fait que cet État foule aux pieds la souveraineté constituante et politique du Peuple. Ce qui est tout sauf avisé et fertile.

Les démocrates n’auront aucun problème à reconnaître la légitimité de l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique le jour où Le Peuple aura dit OUI à ses Actes constituants ; pour l’heure, comme ce ne fut jamais le cas, aucun démocrate digne de ce nom ne peut valablement valider un État du Canada qui s’impose au Québec par-dessus la tête constituante et politique du Peuple Souverain du Québec… Ce qui est valable en tout premier lieu pour les néo-DÉMOCRATES…

0-1-00-4-Couronne-Brit-Hist

L’UNION des DÉMOCRATES !

Il faut dans la foulée, affirmer haut et fort qu’il y a une alternative à tel État de clair déni démocratique. C’est l’UNION des démocrates sous Coalition multipartite autour d’un même Programme COMMUN d’État démocratique républicain… qui rompt avec la gouvernance collabo d’un État de clair déni démocratique qui a cours ici depuis la Conquête… pour RENVERSER démocratiquement tout État qui, tel l’État illégitime du Canada, foule aux pieds la souveraineté démocratique constituante et politique du Peuple Souverain du Québec et s’impose sans OUI sur son territoire national du Québec.

Merci pour votre généreuse attention…

0-UNION3

, , , , , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire