« Envisager tous les scénarios… » Sol Zanetti

ON-sol-zanettiLe Devoir | 2 juin 2017 | Sol Zanetti | Les indépendantistes devront se solidariser si le débat constitutionnel s’ouvre

Peut-être exagère-t-on la menace de cette tentative libérale de nous faire signer la Constitution canadienne. Philippe Couillard est peut-être un piètre stratège. Mais quoi qu’il en soit, nous avons le devoir d’envisager dès maintenant tous les scénarios.

Nous sommes d’accord, les démocrates devront s’unir pour être en mesure de contrer efficacement les manoeuvres de la minorité autocrate qui valide l’État illégitime actuel du Canada ; nous sommes d’accord, la majorité démocrate devra s’UNIR sur un même Programme COMMUN d’État démocratique républicain qui cesse de fouler aux pieds la souveraineté constituante et politique du Peuple Souverain du Québec pour avoir quelque chance d’obtenir la confiance d’une majorité de Québécois,es. 

Le PQ, avec ou sans Jean-François Lisée, devra pour cela rompre avec la gouvernance collabo provincialiste qui le rend pareil aux autres partis ; s’il n’y a pas de différence avec les autres partis, s’il n’est question que de simple gouvernance provincialiste, pourquoi ne pas voter pour un vrai parti de droite ( PLQ, CAQ, quand on est de droite ), et pourquoi ne pas voter pour un vrai parti de gauche, ou écolo ( QS, VERTS quand on est de gauche ou écolo ) ? En ce cas, le PQ se trouve décimé, ce qui est confirmé par les derniers sondages…

La nouvelle donne créée par la nouvelle profession de foi nationaliste de Philippe Couillard oblige le PQ à rectifier le tir, ce qui rend possible la formation d’une vraie Coalition démocrate multipartite.

Mais cela ne sera possible que s’il est question d’autres choses que de simples arrangements électoraux ponctuels. Là-dessus nous divergeons.

En effet, quel est l’intérêt de QS d’obtenir quelques comtés de plus pour élire… un gouvernement majoritaire du seul PQ… Il n’y en a aucun, ce pourquoi QS a déjà, avec raison, refusé pareille marché de dupe. Or, les mêmes causes ne pourront produire que les mêmes résultats. Faut autre chose qui fasse l’UNION de la majorité démocrate.

La souveraineté constituante du Peuple

Pour faire l’UNION de toutes les forces démocratiques citoyennes et politiques du Peuple Souverain du Québec, il faut mettre au centre de notre action, Le Peuple Souverain du Québec, celui qui est depuis toujours évacué du sommet de l’État puisqu’on constitue l’État par-dessus sa tête démocratique.

Pour le mettre au centre de l’action Le Peuple, c’est très simple, on lui donne la parole.

On lui donne l’occasion historique de se prononcer sur l’État illégitime du Royaume de la Couronne canado-britannique qui s’est auto-constitué depuis toujours par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple sans jamais obtenir pour ses Actes constituants le clair OUI référendaire des Québécois,es. Des Actes constituants autocrates qui ne doivent pas être ni changés ni même discuté selon la grande majorité de la classe politique canadian.

Pour contrer la force d’inertie considérable qui s’est exprimée à Ottawa par la voix du Premier ministre Justin Trudeau, il faut constituer et déployer une force politique à tout le moins tout aussi considérable. Aucune autre n’est aussi porteuse que celle du Peuple s’exprimant démocratiquement par référendum ou plébiscite. C’est la force du pouvoir constituant du Peuple qu’il faut sans condition ni délai mobiliser. C’est très facile de le faire, suffit de donner la parole au Peuple et de lui donner l’occasion de se prononcer.

Le pouvoir constituant du Peuple

Le Peuple Souverain a pleins pouvoirs démocratiques sur son territoire national du Québec de VALIDER ou d’INVALIDER l’État qui s’applique au Québec. Tous les États doivent respecter la même règle, à savoir, obtenir le clair OUI référendaire des Québécois,es. Non pas seulement les États abstraits à venir, mais aussi et d’abord l’État concret présent du Canada. La plus élémentaire des réciprocité doit obliger le Canada à respecter la même règle. Le Québec ne veut pas du Canada, pas de problème, Le Peuple l’INVALIDE au Québec. Il s’effondre et doit quitter le Québec. C’est un CanadEXIT !

Le Peuple obligerait le Canada à respecter la même règle du seul fait pour lui de proclamer INVALIDE au Québec l’État illégitime du Canada qui s’impose sans OUI référendaire au Québec ; du seul fait de le faire lors d’un plébiscite à double proclamation constituante qui dans le même souffle dirait OUI à la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec qui rapatrierait au Québec, sous république démocratique du Québec, tout ce qui constitutionnellement se trouve aujourd’hui sous monarchie autocrate à Ottawa.

Le 1ière République démocratique du Peuple Souverain du Québec

Rien n’empêcherait qu’un jour, qu’une 2e République du Québec participe, de manière plus ou moins intégrée, d’un État vraiment fédéral du Canada/Québec rénové, et ce, dès lors que ses Actes constituants obtiennent le clair OUI référendaire des Québécois,es. À moins qu’il soit plutôt question de participer d’une Europe d’Amérique du Nord incluant le Québec, le Canada, les États-Unis, le Mexique et les pays des Caraïbes, dont Cuba et Haïti.

Le maître mot de cette Histoire étant le respect de la démocratie et de son principe premier, à savoir, la souveraineté constituante et politique du Peuple.

0-2017-Union-CDMQ-2

 

 

0-Démarche-04-2

, , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire