NON à la fusion QS/ON | plutôt une UNION multipartite TRANS-idéologique de gauche à droite

0-0-Coalition-71-5-

Le Devoir | 2017 10 11 | Marco Bélair-Cirino | Le projet de fusion de QS et d’ON divise le parti de Sol Zanetti

Nous sommes d’accord Denis Monière et moi… L’ON ne doit pas fusionner avec QS. Comme le RIN n’aurait pas dû fusionner avec le PQ.

Il faut défendre ses idées. Il faut cesser de baisser les bras sous prétexte qu’on est contrarié, contredit.

C’est l’UNION qu’il nous faut, non pas la fusion. La fusion c à terme une république à parti unique, rien qui vaille.

Seule l’UNION multipartite des démocrates de gauche à droite est garante à la fois de la diversité démocratique et à la fois de la force de la majorité seule capable de contrer celle de la minorité de blocage canadianisatrice.

On peut faire l’UNION sur l’essentiel autour d’un même Programme COMMUN d’État démocratique républicain en mettant de côté l’accessoire. L’essentiel consiste à donner l’occasion au Peuple Souverain du Québec de se prononcer sur l’État illégitime actuel du Canada pour l’INVALIDER au Québec et pour VALIDER la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec.

Engager sous dictature d’occupation canadian un large processus constituant populaire est voué à l’échec parce qu’on se trouve cependant que se tient l’exercice à valider la NÉGATION de la souveraineté constituante du Peuple puisque rien n’invalide l’État illégitime actuel canadian qui concrètement s’impose de force et d’autorité impériale par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple Souverain du Québec.

On ne peut pas à la fois prétendre mettre de l’avant la souveraineté constituante et politique du Peuple tout en étant complice de sa négation. C’est contradictoire et antinomique. Ce qui n’échappe pas à la sagacité du Peuple. Comment pourrait-il accorder sa confiance à des gens qui carburent à une aussi débilitante contradiction… ?  Il ne le peut pas…

Il faut donc rejeter cette avenue et l’ON dont continuer à exister pour que s’exprime l’opposition à cette avenue et pour favoriser l’émergence de l’UNION multipartite de toutes nos forces démocratiques citoyennes et politiques.

Luc A.

Autre documentation…


J’ai pris connaissance du texte du 27 novembre de Denis Monière dans facebook

« Pour donner une chance à la convergence sur l’indépendance nationale, il faut un troisième parti qui oblige les deux autres à faire des concessions. »

Ce qui donne à l’ON en quelque sorte une nouvelle raison d’exister… une raison différente de celle qui lui a permis de voir le jour…

C’est cette raison qu’il faut mettre de l’avant… mais pas sans développer davantage ce que qu’engage cette mission.

J’estime qu’il faut mettre de la chair autour de l’os…  et ce, d’ici le congrès décisif à venir…

Pourquoi ne pourrions-nous pas tous les trois, vous, M. Monière et moi, engager ensemble une discussion pour élaborer une proposition conséquente en mesure de susciter une adhésion enthousiaste des membres le soir du 10 décembre prochain.

Je soumets donc à votre attention les points suivants, qui seraient ensuite discuté entre nous trois pour parvenir à un accord… ( une pratique de ce que représente le fait de faire l’UNION que nous souhaitons… ) Si à 3 nous ne pouvons pas nous entendre, comment exiger que QS et le PQ s’entendent…

Et… le temps presse, il faut démontrer qu’on est capable de bouger vite, de s’adapter à des conditions changeantes… et ce RAPIDEMENT…

Affirmations déclaratoires

  • l’ON a un rôle crucial à jouer pour forcer QS et le PQ à former avant les prochaines élections à tenir à Québec une Coalition multipartite démocrate capable de faire l’UNION multipartite des forces démocratiques citoyennes et politiques de la majorité des voix du Peuple Souverain du Québec ;
    • pour réunir, mobiliser, donner une voix, une force, un tremplin, une énergie communicatrice aux démocrates orphelins politiques qui ne se reconnaissent pas ni dans QS ni dans le PQ mais qui ne demandent que ça, voir surgir une FORTE UNION multipartite pour s’impliquer dans la lutte de libération démocratique du Peuple Souverain du Québec ;
    • pour réunir les membres de QS et du PQ qui veulent voir surgir une telle Coalition multipartite démocrate ; ( en effet, rien n’empêche d’être membre de QS et de l’ON, ou d’être membre du PQ et de l’ON… ; et ce, pour donner des moyens, créer une synergie afin de faire pression sur leur parti ( QS ou PQ ) pour que surgisse l’UNION multipartite de Gouvernement de libération démocratique nationale ;
    • pour CONCEVOIR et mettre de l’avant UNE PROPOSITION capable d’emporter l’adhésion de tout et de toute démocrate, qu’il ou qu’elle soit membre du pas de QS, du PQ, des Verts, de la CAQ, et d’autres partis marginaux ;
    • pour confronter les partis à l’exigence de l’UNION en mettant de l’avant…
      C’est l’UNION
      ou l’ON… Je refuse de voter pour un parti qui REFUSE l’UNION…

      si l’UNION n’advient pas, on vote pour l’ON Ce qui permettra d’obtenir les voix des démocrates qui ne se déplacent plus pour voter… découragés par la division des forces démocrates souverainistes, découragés par l’impasse de la division de la majorité démocrate !30% des Québécois,es ne vote plus… c’est le plus grand parti du Québec… On peut obtenir leur voix si l’ON représente et défend l’idée d’UNION de la majorité démocrate qui ne veut pas de l’État autocrate illégitime du Canada qui n’a pas le OUI référendaire des Québécois,es.Ce qui fera mal aux électoraliste de QS et du PQ, car quelques centaines de voix peuvent faire la différence dans des comtés chaudement disputés… L’ON peut faire la différence entre victoire et défaite de QS et du PQ s’ils persistent à refuser l’UNION… ce qui donne un pouvoir d’obstruction et de nuisance considérable à la nuisance de la division…

  • l’ON doit concevoir et mettre sur la table un Programme COMMUN d’État démocratique républicain capable de faire l’UNION des démocrates de gauche à droite…
    • ce Programme COMMUN d’État est discuté dans les instances de l’ON dans un second congrès spécial à tenir en février 2018, pour qu’il soit ensuite adopté par les membres de l’ON ;
    • ce Programme COMMUN d’État est présenté à QS et au PQ et c’est lui la référence étalon qui sert de point de ralliement de toutes les forces citoyennes et politiques démocrates du Québec démocratique ;


Programme COMMUN d’État démocratique républicain

L’UNION ne peut se faire sur les concurrents programmes de gouvernance des partis plus à gauche ou plus à droite… mais l’UNION peut se faire si l’UNION ne se fait que sur l’ESSENTIEL démocratique… que sur ce qu’aucun,e démocrate ne saurait contredire…

On ne peut s’entendre sur tout, mais on peut s’entendre sur l’ESSENTIEL démocratique !

UNION sur l’ESSENTIEL, et seulement l’ESSENTIEL… pas sur l’accessoire de la gouvernance !

Le RESPECT de la souveraineté démocratique constituante et politique du Peuple

… à savoir, ce qu’engage la réalité fondamentale ESSENTIELLE d’un État démocratique… à savoir, le fait que les Actes constituants de l’État du Peuple DOIVENT être soumis à l’aval référendaire démocratique du Peuple Souverain pour avoir droit de s’appliquer sur le territoire national du Peuple en question.

Or, l’État actuel du Canada ne RESPECTE PAS la souveraineté démocratique constituante du Peuple… puisque jamais ses Actes constituants n’ont obtenu le clair OUI référendaire des Québécois,es.

Que faire en ce cas ? Continuer à faire semblant que l’État du Canada est démocratiquement légitime ? Continuer à priver Le Peuple démocratique de son droit de se prononcer sur les Actes constituants qui s’appliquent concrètement au Québec de manière parfaitement ILLÉGITIME ? Continuer à participer à la NÉGATION de la Souveraineté constituantes et politique du Peuple en prévoyant former un gouvernement qui va accepter de gouverner Le Peuple alors qu’il accepte d’être lui-même gouverné par des Actes constituants qui ne sont pas ceux du Peuple, qui n’ont jamais été approuvés par Le Peuple ? Continuer à mettre de l’avant en pure perte la gouvernance collabo provincialiste ? NON PAS !

FINIES les folies !

La majorité démocrate doit s’UNIR pour contrer la minorité autocrate canadian !

Le Programme COMMUN d’État démocratique républicain donne la parole au PEUPLE pour que se tienne dès après l’élection d’un Gouvernement de Coalition multipartite démocrate républicain MAJORITAIRE en siège et si possible en voix, un plébiscite constituant à double proclamation constituante qui INVALIDE au Québec.

2 ans pour en finir avec le mal de dent constituant…

Ça fait 60 ans qu’on tourne en rond sans jamais régler le problème… FINIES les folies !

Fini de pelleter la neige par en avant !

Fini de reporter indéfiniment la question de la démocratie constituante.
Ou bien les Québécois,es disent OUI à la démocratie, ou bien il,elles disent NON.
Ou bien ils disent OUI au Canada actuel ou bien il,elles disent NON.

Il faut que Le Peuple cesse d’être exclu du sommet de l’État !
Il faut que Le Peuple dise OUI ou NON aux Actes constituants du Canada…

Si c’est OUI au Canada actuel, ça règle la question… et on passe à autre chose…

Si c’est NON au Canada actuel…
C’est soit OUI à la République démocratique du Peuple Souverain du Québec,
… soit OUI à une Constitution d’un Canada nouveau… qui n’existe pas…

 

DEUX Actes constituants primordiaux

Un Premier Acte constituant qui permet aux Québécois,es de se prononcer sur les Actes constituants de l’État de dictature d’occupation canadian, pour le démocratiquement RENVERSER, du seul fait pour lui de DIRE…

  • NOUS, Le Peuple Souverain du Québec PROCLAMONS INVALIDE au Québec TOUT État qui n’a pas, tel l’État ILLÉGITIME du Canada actuel, obtenu pour ses Actes constituants le clair OUI démocratique référendaire des Québécois,es ; OUI / NON

Dans la foulée, et pour combler le vide d’État démocratique qui a cours ici depuis 254 ans sous la gouverne illégitime de la Couronne britannique, aujourd’hui et sans rupture canado-britannique depuis 1982, le Peuple est invité à se prononcer sur les Actes constituants de l’État valide devant succéder à l’effondrement de l’État ILLÉGITIME actuel.

Un 2e Acte constituant fonde un État républicain démocratiquement validé par Le Peuple, selon Son bon Plaisir Souverain constituant référendaire…

  • NOUS, Le Peuple Souverain du Québec PROCLAMONS SEULE VALIDE au Québec, la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec adoptée par NOTRE députation siégeant à l’Assemblée nationale du Québec ; OUI / NON

Le Peuple VALIDE ainsi une Constitution primordiale ; primordiale dans le sens de ce qui est Premier et Essentiel… L’essentiel constituant qui ne fait que transporter à Québec, sous République, ce qui est aujourd’hui, sous Monarchie, à Ottawa ; l’un de ses articles oblige l’ANQ et le gouvernement à ouvrir sans délai, sous République, ET CE, dès après la tenue des premières élections à la présidence de la 1ière république du Québec et à la Chambre des régions ( sénat élu au suffrage universel ).

Un 3e Acte constituant se déploie SOUS RÉPUBLIQUE, à travers un large et LIBRE processus constituant populaire devant permettre au Peuple de disposer selon son Bon Plaisir Souverain des Institutions de SON État héritées de 257 ans de dictature d’occupation britanno-canadian pour en faire des institutions à son image et à sa ressemblance démocratique, à son rythme et à sa convenance radicalement DÉMOCRATIQUE.

En commençant par obtenir l’aval référendaire des Québécois,es pour déterminer quel sera le modus operandi devant organiser le processus constituant populaire. Un référendum est tenu pour déterminer les modalités devant structurer et encadrer l’exercice des droits constituants du Peuple. Un choix entre deux ou plusieurs modus operandi possibles est offert et Le Peuple décide par référendum lequel doit prévaloir : Assemblée constituante nommée par l’ANQ ou élue au suffrage universel ou par tirage au sort ou les deux ( selon telle proportion 50/50% 40/60% ) ; échéancier ; mode de consultation du peuple ; mode d’adoption du contenu des principes et orientations et du libellé des textes ; etc…

Un 4e Acte constituant valide la Constitution de la 1ière République du Peuple Souverain du Québec.


MANIFESTE constituant & FEUILLE de ROUTE |
Pour UN Programme COMMUN d’État DÉMOCRATIQUE républicain | pdf | Complet

 

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire