QS plus pressé que le PQ !? Pantoute !

En réponse à l’article de Paul Cliche publié dans Le Devoir 2018 06 13

QS plus pressé que le PQ

!? Pantoute !

QS

M. Cliche,
Le processus constituant mis de l’avant par QS ne fait malheureusement que participer à la séculaire négation du pouvoir démocratique constituant du Peuple puisqu’il n’est pas question dans ce processus d’appeler Le Peuple à se prononcer d’abord et sans condition ni délai sur les Actes constituants concrets actuels du Canada illégitime afin que Le Peuple Proclame INVALIDE au Québec tout État qui, tel l’État illégitime du Canada, n’a pas obtenu pour ses Actes constituants le clair OUI référendaire des Québécois,es puisqu’ils s’imposent sans OUI référendaire par-dessus la tête démocratique constituante et politique des Québécois,es.

Le premier Acte constituant à poser pour Le Peuple quand il vit dans un État qui foule aux pieds ses pouvoirs constituants de manière autocrate parfaitement anti-démocratique c’est de renverser tel État indigne, en l’occurrence ici et maintenant, en le Proclamant invalide sur Son territoire national du Québec et jamais aussi clairement que par la voie du plébiscite ( se prononcer sur une Loi, ce qui la rend d’office effective ).

À défaut, le gouvernement de QS, va gouverner Le Peuple, comme le PQ, comme le PLQ, comme la CAQ, en étant lui même gouverné par une Loi constituante qui n’est pas celle du Peuple ; ce qui n’est pas admissible en démocratie puisque les Lois constituantes actuelles canadian n’ont jamais été soumises à l’aval référendaire démocratique du Peuple et ni même approuvées par sa députation unanime ; ce qui foule aux pieds la souveraineté constituante et politique du Peuple ; ce qui n’est pas admissible en démocratie ; or, gouverner dans un tel État admet de facto et de jure qu’on ne respecte pas la souveraineté constituante du Peuple : une contradiction irréductible s’il est question d’engager un processus constituant ; ce qui ne manque pas d’échapper à la sagacité du Peuple. En effet, comment peut-il faire confiance à des élites soi-disant libératrices et progressistes qui annoncent accepter d’avance de fouler aux pieds la souveraineté constituante et politique du Peuple tout en prétendant respecter cette souveraineté constituante et politique. La contradiction est patente, elle ne passe pas le test de la plus élémentaire des congruences.

Pour des élites citoyennes et politiques vraiment libératrices il n’y a qu’un moyen à employer pour respecter la souveraineté constituante et politique du Peuple, à savoir, l’appeler sans condition ni délai à user de ses droits et pouvoirs constituants pour qu’il ait enfin l’occasion de se hisser au sommet de l’État concret actuel du seul fait d’avoir l’occasion de se prononcer sur tel État illégitime et ce, pour l’invalider au Québec, comme tout État qui s’impose sur le territoire national d’un Peuple sans jamais avoir obtenu de ce Peuple sa libre approbation et jamais aussi clairement qu’en sollicitant et obtenant le clair OUI référendaire du Peuple, en l’occurrence, celui des Québécois,es et ce par le biais d’un plébiscite constituant révocatoire qui permet au Peuple de renverser l’État illégitime canadian autocrate actuel. Ce qui le fait s’effondrer sur lui-même à la face du monde libre. Il n’a dès lors plus aucune légitimité ni juridique, ni politique, ni factuelle.

Pour que cela advienne, il faut que tous,tes les démocrates du Québec s’unissent autour d’un même Programme COMMUN d’État démocratique républicain qui transcende les actuels et concurrents programmes de gouvernance collabo provincialiste des partis politiques du Québec de droite, ce centre ou de gauche et qui se proposent tous autant qu’ils sont de gouverner Le Peuple alors que le gouvernement du Peuple accepte de gouverner Le Peuple en vertu d’une Loi constituante canadian qui n’est pas celle du Peuple ; un Programme COMMUN d’État qui s’engage, sitôt élu un gouvernement de Coalition multipartite de libération démocratique nationale majoritaire en siège et si possible en voix, à appeler l’ANQ | Assemblée nationale du Québec à se prononcer sur 2 Actes constituants primordiaux qui prendront effet dès après le dévoilement des résultats d’un Plébiscite constituant révocatoire à double Proclamation constituante.

  • Une première Proclamation qui déclare INVALIDE au Québec tout État qui tel l’État illégitime autocrate du Canada s’impose sans avoir obtenu le clair OUI référendaire démocratique des Québécois,es ; OUI / NON
  • Une deuxième Proclamation qui déclare seule VALIDE au Québec la Constitution primordiale de la République démocratique du Peuple Souverain du Québec ; OUI / NON

Dans la foulée, l’ANQ approuve le contenu de la Constitution primordiale précitée qui ne fait que mettre en place le strict essentiel permettant de fonder une République démocratique émanant du Peuple pour succéder à l’effondrement de l’État monarchique canadian illégitime actuel, à savoir : transporter à Québec sous République ce qui se trouve actuellement à Ottawa sous monarchie, non sans abolir la monarchie et instituer les nouvelles institutions de la République ; à savoir, instituer une Présidence élue au suffrage universel qui préside aux destinées exécutives du gouvernement ( nomme le,la titulaire de la fonction de Premier ministre devant obtenir l’appui de la députation siégeant à l’ANQ, préside le Conseil des ministres à sa convenance ) ; à savoir, instituer un sénat élu au suffrage universel : la Chambre des régions ; et ce, non sans créer la Cour suprême du Peuple Souverain du Québec, les Forces armées du Peuple Souverain du Québec et la Banque centrale du Peuple Souverain du Québec.

Un large processus constituant démocratique populaire sous République

Un article essentiel de cette constitution, sous forme de clause crépusculaire, déclarera nulle et non avenue l’ensemble des dispositions de ces Actes constituants dès lors que n’est pas enclenché, dans les 12 mois suivant son adoption par Le Peuple, un large processus constituant populaire permettant au Peuple Souverain du Québec de disposer lui-même de ce qui aura été hérité de 257 ans de dictature d’occupation autocrate canado-britannique en termes d’institutions, d’usages, de règles, de rapports de forces ayant cours dans l’espace public constituant et politique du Québec ; un processus constituant débutant par la tenue d’un référendum permettant de statuer sur le modus operandi du dit Processus via la création, par exemple,  d’une Assemblée constituante constituée de telle manière, pour telle durée, ayant tel mandat et pouvoirs, etc…

La même clause crépusculaire devant s’appliquer, sauf dispositions contraire, à la nouvelle mouture des Actes constituants de la 1ière République démocratique du Peuple Souverain du Québec et cette fois, 70 ans après son adoption, et commandant à l’ANQ d’ouvrir, 60 ans après son approbation par Le Peuple, un nouveau large processus constituant populaire permettant notamment aux nouvelles générations nées dans l’intervalle de participer elles aussi à la vie démocratique constituante et politique de la République.

Le programme constituant actuel de QS : la négation du pouvoir constituant du Peuple

Le programme constituant et politique actuel de QS doit être modifié puisqu’il se trouve à priver Le Peuple de ses droits et pouvoirs de se prononcer sur l’État illégitime concret actuel qui s’applique sur Son territoire national du Québec sans avoir obtenu l’aval démocratique constituant du Peuple. Cette privation séculaire permet à l’État illégitime actuel de se prétendre, par défaut de n’avoir pas été soumis à l’aval du Peuple, par défaut de ne pas avoir été nommément invalidé, de se prétendre légitime et démocratique, ce qui est la plus grande des forfaitures comme l’a déjà observé en son temps Louis-Joseph Papineau dans ses déclarations constituantes de 1837 et 1867

0-0-Papineau-P167-345-2-T

 
Québec solidaire doit mettre de l’avant la démocratie et l’union multipartite des démocrates. À défaut, QS se condamne à être Québec soliTAIRE et partant complique de la négation de la souveraineté constituante et politique des Québécois,es.

Merci pour votre généreuse attention. Nous pourrions en parler de vive voix par téléphone ou par courriel, j’aimerais beaucoup obtenir vos commentaires et suggestions.

Luc A.

P.S.

Cette vision radicalement démocratique des choses constituantes s’exprime à travers des documents qui proposent des amendements à la Proposition principale du Bloc québécois.

Cf documents accessibles aux liens suivants.

BQ-Proposition d’amendements de la proposition principale ( 59 pages )

BQ-Motivation des amendements ( 9 pages )

 


| DÉMOCRATIE 101 | démocratiser le politique, la culture (valeurs, langue, arts, œducation), l’œconomie & l‘œcologie

 

Démocratie101-02-1

Liste des titres récents

Quelques titres emblématiques

, , , , , , ,

À propos de Luc Archambault

Artiste et citoyen

Voir tous les articles de Luc Archambault

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire