DÉMOCRATIE 102 | politique

 

D-Démocratie-102-2

 

DÉMOCRATIE 102 | les projets | de l’ordre du politique

Les Titres

Ce qui est sur la table pour rénover les dispositifs démocratiques hérités des Révolutions états-unienne et française


L’État des lieux du politique dit « démocratique » actuel
est exposé et discuté dans
DÉMOCRATIE 101 | politique |


Vers la DÉMOCRATISATION du politique | politikè | pratique et gestion des pouvoirs du Peuple et de l’État du Peuple

Des Révolutions états-unienne et française à aujourd’hui, on compte plus de 200 ans d’essais-erreurs démocratiques égalitaristes. Un avancement certain comparé à 10 000 ans de culture patriarcaliste autocrate inégalitaire, mais qui est tout, sauf un tout achevé.  Des réalisations multiples, multiformes, tout aussi diverses que ne le sont les histoires et les cultures dans lesquelles elles se sont édifiées et aussi distinctes que ne l’ont été les circonstances ayant entouré ces édifications plurielles, jusqu’à produire ce que nous connaissons aujourd’hui et que nous qualifions de DÉMOCRATIE moderne, à moins que ce soit plutôt, démocrature, ou encore dictacratie. Un projet démocratique détourné de son sens, de ses principes, de sa finalité.

Un rapt perpétré par les ploutocraties nationales aujourd’hui très largement apatrides et multinationalisées, qui ont depuis plus de 200 ans, tout fait pour ne pas voir s’écrouler les régimes autocrates ancestraux et finalement compris comment pacifiquement prendre le contrôle de l’État en prenant le contrôle du financement des partis politiques, et du financement des grands médias spécialisés et de masse ( Fabrication du consentement | Naom Chomsky | Vidéos sur You Tube ) qui font et défont les gouvernements élus de nos démocraties contemporaines, sauf erreur de leurs apprentis sorciers patentés.

Un grand-oeuvre démocratique en perpétuelle construction

Aujourd’hui, maintes voix plaident en faveur d’une Révolution démocratique pour libérer nos institutions démocratiques victimes d’un rapt. Les ravisseurs ploutocrates trans-nationaux ont généralement acquis l’expertise capable de dévoyer, détourner, contrôler ce que les démocrates modernes ont mis en place depuis plus de 200 ans pour démocratiser l’État du Peuple. Cette expertise a mis du temps à se constituer et n’est pas infaillible. Reste que, nous savons maintenant comment elle fonctionne et parvient à déjouer les dispositifs actuels ayant été mis en place il n’y a pas si longtemps pour démocratiser l’État et nos sociétés modernes. Ne reste plus qu’à inventer de nouveau dispositif capable un temps de contrer les dispositifs ploutocratiques.

Plusieurs projets et réflexions démocratiques sont en cours d’élaboration partout dans le monde afin de mettre à niveau nos démocraties modernes, les Actes constituants des États des Peuples Souverains de ce monde, au Québec et en France principalement, l’avancement des projets de rénovation démocratiques est spectaculaire. Ils doivent être aujourd’hui considérés, étudiés, et discutés, non pas seulementà l’échelle de la nation, mais à l’échelle du monde, chaque réflexion nationale nourrissant celle des autres et vice versa. Et ce, autant en ce qui concerne le renversement de l’État de clair déni démocratique canadian qui s’impose sans OUI au Québec par-dessus la tête démocratique du Peuple Souverain du Québec, qu’en ce qui concerne la refondation, par exemple, de la Ve République française. Il en va autrement en France qu’au Québec, sauf que, quelque soit la nature de l’État autant dans celui du Québec-Canada que dans celui de France, les dispositifs démocratiques ont été dénaturés par les forces occultes ploutocratiques dites du 1% qui sont parvenues, après s’être farouchement opposés à l’avènement démocratique, à subordonner tous les État démocratiques ainsi que leurs institutions. Elles doivent être réévaluées, rénovées, refondées par chacun des peuples concernés et ce, en faisant en sorte que chaque Peuple Souverain tienne compte à la fois de ce qui leur est commun et à la fois de ce qui les distingue, en tout respect de la diversité culturelle de l’Humanité. Foin d’impérialisme démocratique politique, culturel et économique donc.

Voilà pourquoi il est aussi question ici d’indispensable démocratisation de la culture et de l’économie. ( Voir ici-bas )

 

La démocratisation = l’obsolescence de l’impérialisme 

La primauté de la souveraineté démocratique constituante politique, culturelle et économique des Peuples engage la fin de l’impérialisme politique, culturel et économique ploutocratique.

Difficile à imaginer possible… mais si on ne l’imagine pas,  il sera impossible de vivre des possibles autres que difficilement viables.

 

Le Québec politique « démocratique » | DÉMOCRATIE 102 au Québec

Cela se décline au Québec d’une manière à nulle autre pareille puisque si nous disposons d’un gouvernement responsable, élu par Le Peuple, il se trouve que le gouvernement qui gouverne Le Peuple est gouverné – et accepte d’être gouverné – par une Loi constituante de l’État qui n’est pas celle du Peuple, qui n’a jamais obtenu le clair OUI référendaire constituant des Québécois,es. Jamais les Actes constituants de l’État ILLÉGITIME du Canada n’ont été soumis à l’aval référendaire des Québécois,es.

ci, il est donc d’abord question de donner l’occasion au Peuple de RENVERSER démocratiquement l’État de clair déni démocratique canadian qui s’impose sans OUI par-dessus la tête démocratique référendaire constituante des Québécois,es, et ce, du seul fait pour Le Peuple d’avoir l’occasion de se prononcer par référendum pour Proclamer INVALIDE au Québec, tout État qui n’a pas, tel l’État ILLÉGITIME du Canada, obtenu pour ses Actes constituants le clair OUI référendaire constituant des Québécois,es. Ce qui fait s’effondrer à la face du Monde libre, l’État ILLÉGITIME du Royaume de la Couronne canado-britannique.

 

La France démocratique | DÉMOCRATIE 102 en France

En France, par exemple, il en va autrement puisque l’État qui s’applique émane du Peuple depuis 1946. Les Actes constituants de la Ve République ont été validés nommément par référendum par Le Peuple Souverain de France en 1958. Il est dès lors question d’engager, sous République, un large processus constituant pour fonder la VIe République.

Ce que met de l’avant entre autres, le Mouvement pour la 6e République autour notamment de Jean-Luc Méchanlon.

Mais il faut aussi tenir compte de la Loterie constituante ( Plan CConstitution citoyenne ) mise de l’avant par Étienne Chouard par exemple ( Cf : Le trouble M. Chouard | Une démarche populiste payante | Nouvel Obs | 2014 12 04 )

 

La DÉMOCRATISATION de la CULTURE | DÉMOCRATIE 103 |

Chaque Peuple Souverain doit être démocratiquement maître de la définition et de la défense de ses valeurs et droits collectifs politiques, culturels et économiques, dont, maître de la défense de sa culture, de sa langue, de ses arts, de son identité, de son patrimoine, de ses médias, de ses productions littéraires et scientifiques, et donc aussi de la défense de la diversité culturelle de l’Humanité. Un cultur-diversité menacée par l’impérialisme culturel de certaines cultures ; par l’ampleur de certains flux migratoires excessifs ou mal gérés ; par la mondialisation de la culture et de l’information ; par les techniques et médias nouveaux ; et enfin, par la standardisation multi-inter-culturelle, par la doxa de la multi-inter-culturalisation obligée des cultures. Obligée par un soi-disant le nec plus ultra civilisationnel obligatoirement multi-inter-culturel qui carbure à la dissociation cognitive qui prend le tout pour la partie ( cf : De œco-culturalisme ) ; obligée par une soi-disant fatale mondialisation de la culture et de l’information ; obligée par les pressions migratoires soi-disant impossibles à réguler ; par la soi-disant primauté civilisationnelle de la « libarté » individuelle.

La DÉMOCRATIE 102 oppose à ces menaces à la pérennité de la cultur-diversité sapienne fruit de 2M d’histoire du genre homo et ± 200 000 ans de l’Histoire sapienne, un projet démocratique fondée sur la souveraineté politique, culturelle et économique des Peuples, chacun déterminant à travers des Actes constituants culturels endossés nommément par référendum par Le Peuple, en tant que partie intégrante et consubstantielle des Actes constituants de l’État démocratique des Peuples. Des Actes constituants culturels dont seraient parties non seulement les Chartes des droits individuels des personnes ( Droits dit de l’Homme [ ou de la personne ] ), mais aussi une Charte des valeurs et des droits COLLECTIFS du Peuple, de chaque Peuple ; dont seraient parties, les Chartes de la langue, de la laïcité de l’État, de l’éducation et de l’instruction du Peuple, de la liberté d’expression et de presse, etc.

À telle enseigne que chaque Peuple serait obligatoirement amené à déterminer ce qui sur SON territoire national peut s’appliquer en terme de valeur et de droit collectif qui sont les siens, en tout respect de la cultur-diversité sapienne. Tel peuple étant en mesure de déterminer s’il tient ou pas à protéger sa culture, sa langue, la laïcité de l’État, le refus ou la célébration du communautarisme ethnique et culturel, le refus ou la célébration de la multi-inter-culturalisation de sa culture. D’aucun choisissant en toute congruence avec les Actes constituants politiques et économiques, de vivre dans un État théocratique ou laïc ; dans un État qui est placé ou pas sous le magister de Dieu ; dans un État qui refuse d’intervenir pour protéger le Peuple de l’assimilation, de la disparition de sa langue, de sa culture. Ainsi, la cultur-diversité est sauve, puisqu’aucun standard ne peut s’appliquer.

 

La DÉMOCRATISATION de l’économie | DÉMOCRATIE 104 |

Ce que la démocratie moderne a pu engager en matière d’État depuis plus de 200 ans se heurte encore et toujours au pouvoir abusif de nos ploutocraties apatrides contemporaines dites du 1%. Si Athènes a donné son nom à la démo-cratie politique, Athènes se trouve aujourd’hui aux premières loges de la démocratisation de l’économie. Hasard ou synchronicité ? Il est indéniablement emblématique que ce qui se passe actuellement en Grèce annonce avec l’élection d’Alexis Tsipras de la gauche radicale SYRIZA, ce qui devrait être, ce qui sera la prochaine bataille à mener pour démocratiser l’économie, à même le bras de fer qui se joue actuellement entre d’une part la ploutocratie qui domine les institutions politiques « démocratiques » européennes et d’autre part, Le Peuple Souverain de Grèce, dignement représenté pour le moment par SYRIZA. Cf : Le Monde Économie | 2015 02 17 | La Grèce tient tête à l’Eurogroupe et annonce la mise au vote de mesures sociales.

En somme, ce dont il sera question en ces pages, c’est qu’après avoir démocratisé Le Politique, nous ne pourrons faire l’économie de la démocratisation de l’Économie, de la Finance, de la Monnaie, du Marché.

On ne pourra pas libérer la démocratie politique de l’emprise autocrate des ploutocraties multi-nationalisées de ce monde sans démocratiser l’économie elle-même, fort de ce que nous ont appris les expériences communistes en ex-URSS et en Chine, et les tentatives socialistes en France par exemple, non sans considérer les réalités vénézuéliennes et autres en Amériques centrales et du Sud.

 

____________________________________________________________________

 

DÉMOCRATIE 102 | La démocratisation politique |

l’État du Peuple | les Actes constituants de l’État du Peuple |

Il est ici question de définir ce sur quoi nous pouvons nous entendre entre partisan,es démocrates d’un État de droit démocratique laïc, égalitaire et anti-impérialiste, quant à ce qui doit constituer une démarche constituante radicalement démocratique applicable à tous les Peuples démocratiques. Chacun déterminant, jamais aussi clairement que par référendum, ce qui doit ou pas être partie du contenu des Actes constituants politiques, culturels et économiques de son État démocratiquement légitime.

Cela n’excluant pas le fait que des Peuples choisissent de manière tout aussi radicalement démocratique, de rédiger des Actes constituants politiques, culturels et économiques, d’un État théocratique, voire d’un État totalitaire dictatorial théocratique ou séculier… pour peu bien sûr que Le Peuple, soit libre de choisir son destin étatique constituant… ce qui participe de la diversité culturelle de l’Humanité.

Étant entendu que cette proposition DÉMOCRATIE 102, concernant les Actes constituants politiques, culturels et économiques de l’État du Peuple, intègrent ( en tout ou en partie ) ce qui est sur la table en matière de DÉMOCRATISATION de la culture ( DÉMOCRATIE 103 ) et de l’économie ( DÉMOCRATIE 104 ).

 

Les Actes constituants de l‘État du Peuple ( ébauche  sommaire )

  • Les Actes constituants politiques de l’État du Peuple | politikè | exercice et pratique des Ordres constitués ( pouvoirs du Peuple ) |
    • Le préambule | la proclamation de la primauté des principes démocratiques
      Chaque Peuple détermine la nature et l’étendue de ces principes ;
      • Primauté de la souveraineté du Peuple sur SON territoire national ;
        • Le Peuple Souverain ( tout le peuple, tous,tes les citoyen,nes, élites comprises ), est la seule Autorité démocratique suprême valide et légitime sur SON territoire national ;
        • l’État et ses Actes constituants politiques, culturels et économiques émanent du Peuple ;
        • ils doivent être soumis à l’aval référendaire du Peuple pour s’appliquer de manière légitime et démocratique sur SON territoire national ;
      • Primauté de l‘égalité et de la liberté des personnes et des genres ;
      • Primauté de la laïcité de l’État ;
      • Primauté de la séparation des pouvoirs ( Ordres constitués ) dans les dispositifs politiques, culturels et économiques de l’État du Peuple ;
        • Chaque Ordre est indépendant des autres ;
        • Aucun Ordre ne peut empiéter sur un autre Ordre ;
        • Chaque titulaire d’une charge partie d’un Ordre ne peut cumuler les charges d’un autre Ordre ;
      • La Primauté du caractère éphémère des présents Actes constituants politiques, culturels et économiques ;
        Une génération ne peut engager à perpétuité Le Peuple à respecter tels Actes constituants.
        Il est question donc d’Actes à obsolescence programmée ; par exemple, sera déterminé par Le Peuple que, 60 ans après la Proclamation référendaire de la validité sur SON territoire national de tels Actes constituants ( qu’ils aient été ou non en partie amendés par référendums ), les Ordres constitués devront inviter Le Peuple à engager à nouveau, un large processus constituant devant valider ou invalider en tout ou en partie les Actes constituants politiques, culturels et économiques de l’État du Peuple s’appliquant à SON territoire national ; 10 ans plus tard, les Actes constituants ayant cours, sont réputés illégitimes et invalides faute d’avoir été reconduits ou modifiés par Le Peuple par référendum.
        Ce qui relativise le résultat du processus constituant. Quel qu’il soit, ce résultat est et sera réputé être circonstanciel, éphémère, lié aux circonstances de l’Histoire du Peuple, et non plus une vérité absolue et pérenne, inviolable, infaillible. Ce qui diminue la pression sur le rédacteur ( Le Peuple ). Il n’est pas question de concevoir ce qui marquerait la fin de l’Histoire, le nec plus ultra civilisationnel, la constitution parfaite. Ce qui facilite l’adoption de dispositifs de compromis d’étape. Le grand-oeuvre démocratique étant en perpétuelle construction.
    • Les dispositifs étatiques qui émanent tous du Peuple tel que déterminés par les présentes dispositions constituantes
      Les différents Ordres constitués du Pouvoir du Peuple ; tous sommés de se gouverner en vertu des présents Actes constituants de l’État du Peuple ;
      • Pouvoir constituant du Peuple | il appartient exclusivement au Peuple et doit émaner seulement du Peuple
        SEUL Le Peuple Souverain a pouvoir de constituer l’État du Peuple et tout ce qui par des alliances, une intégration à un État plurinational ou multi-national ( Europe, fédérations, Alena, Nations-Unis, etc. ), limite la souveraineté de l’État du Peuple ; lui SEUL a pouvoir de déterminer le contenu des Actes constituants politiques, culturels et économiques du Peuple et de l’État du Peuple
      • Pouvoir exécutif | le gouvernement du Peuple qui émane du Peuple
        l’Ordre de gouvernance responsable devant Le Peuple de l’effectivité des Lois constituantes et de gouvernance de l’État du Peuple
      • Pouvoir législatif | il émane du peuple
        l’Ordre qui rédige les Lois de gouvernance
      • Pouvoir judiciaire | il émane du peuple
        l’Ordre qui sanctionne les contrevenants aux lois, et qui arbitre les conflits en fonction des Lois constituantes et de gouvernance
      • Pouvoir culturel du Peuple, des institutions de l’État du Peuple et des organisations civiles de la nation
        l’Ordre constitué qui applique les Actes constituants culturels du Peuple et de l’État du Peuple en tout respect de la diversité culturelle de l’Humanité
      • Pouvoir économique du Peuple et de l’État du Peuple ( monétaire, réglementaire, et autres )
        l’Ordre constitué qui applique les Actes constituants de l’économie et les lois de gouvernance de l’économie ;
      • Pouvoir médiatique
        l’Ordre médiatique qui obéit aux Lois constituantes et de gouvernance tout en les critiquant au besoin ;

 

  • Les Actes constituants de la Culture démocratique du Peuple
    Les Chartes et leurs dispositions en vertu desquelles doivent se gouverner les différents Ordres constitués de l’État du Peuple
    • Charte des droits individuels du Peuple Souverain ;
    • Charte des valeurs et des droits collectifs du Peuple Souverain ;
      chaque Peuple détermine en tout respect de la diversité culturelle de l’Humanité, la nature et l’étendue de ses valeurs et ses droits collectifs historiques et actuels de tous Ordres : politique, culturel ( langue, moeurs, religions ), sociétaux, scientifiques, techniques, éducationnels, environnementaux et œconomiques ;

      • Charte de la langue de l’État du Peuple ;
      • Charte de la laïcité de l’État du Peuple ;
      • Charte de l’éducation et de l’instruction publique du Peuple ;
      • Charte du développement responsable œcologiste du Peuple ;
      • Charte de la défense et protection de la diversité culturelle de l’Humanité ;
        incluant les dispositions concernant l’ampleur et la gestion des flux migratoires et ayant trait à l’intégration des populations immigrantes ;
      • etc. ;

 

  • Les Actes constituants de l’œconomie du Peuple
    ( monnaie, finances, banques, production, services, commerce, accords, traités, espaces communs, etc. )
    • Le préambule | la proclamation de la primauté des principes démocratiques économiques
      • L’œconomie est au service du Peuple ;
      • Primauté de la souveraineté du Peuple sur SON économie ayant cours sur SON territoire national ;
        • Le Peuple, l’État du Peuple, les élu,es du Peuple déterminent la nature de ce que peut et doit être l’économie ;
        • Le Peuple est la seule Autorité démocratique suprême en matière d’Économie sur SON territoire national ;
      • Le Peuple s’oblige à respecter la nature, ses écosystèmes, son économie et son fonctionnement, à même ses Connaissances techniques, scientifiques et philosophiques, qu’il s’engage de développer d’une manière respectueuse de la nature et de la nature humaine, de manière toujours plus responsable et articulée ;
      • Les Actes constituants de l’œconomie du Peuple sont parties intégrantes des Actes constituants de l’État démocratique du Peuple ;
    • Les dispositifs économiques émanent tous du Peuple tel que déterminés par les présentes dispositions constituantes ;
      • La monnaie
        • Le droit de battre monnaie matérielle ou virtuelle, scripturale ou fiduciaire, est exclusif au Peuple et à l’État du Peuple ;
        • Ce droit est inaliénable et ne peut être transféré ni en tout ni en partie ;
        • Ce droit exclusif ne peut être exercé que par l’Ordre législatif de l’État du Peuple devant respecter les Actes constituants politiques, culturels et économiques de l’État du Peuple ; 
        • L’Ordre exécutif et les autres Ordres constitués ayant obligation de respecter les lois monétaires et économiques votées par l’Ordre législatif ;
      • La finance ;
      • Le commerce ;
      • Les accords commerciaux interétatique ;
      • etc. ;

       

  • Les Actes constituants de la responsabilité œcologique du Peuple
    ( protection des écosystèmes terrestres biologiques, minéraux et fossiles )

    • Le préambule |  l’activité humaine est soumise à la primauté démocratique de la souveraineté du Peuple ;
    • Charte du développement responsable œcologiste du Peuple ;

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire