DÉMOCRATIE 101 | politique

 

DÉMOCRATIE 101 | l’état des lieux du politique

Les titres

Des Révolutions états-unienne et française à aujourd’hui, on compte plus de 200 ans d’essais-erreurs démocratiques égalitaristes. Un avancement certain comparé à 5 000 ans de culture sapienne patriarcaliste autocrate inégalitaire, qui forme un tout politique, culturel et économique démocratique diversifié qui est tout, sauf un tout achevé où qu’on se trouve sur terre.  Ces réalisations tendant vers la démocratie sont multiples, multiformes, tout aussi diverses que ne le sont les histoires et les cultures dans lesquelles elles se sont édifiées, et aussi distinctes que ne l’ont été les circonstances ayant entouré ces édifications plurielles, jusqu’à produire ce que nous connaissons aujourd’hui et que nous qualifions de DÉMOCRATIE moderne, à moins que ce ne soit plutôt que des démocratures, ou encore dictacraties, par trop pénétrées de ce qui prévalait il n’y a encore pas 100 ans. Un projet démocratique pour le moins détourné de son sens, de ses principes, de sa finalité.

Un rapt perpétré par les ploutocraties nationales aujourd’hui très largement apatrides et multinationalisées, qui ont depuis plus de 200 ans, tout fait pour ne pas voir s’écrouler les régimes autocrates ancestraux et finalement compris comment pacifiquement prendre le contrôle de l’État en prenant le contrôle du financement des partis politiques, et du financement des grands médias spécialisés et de masse ( Fabrication du consentement | Naom Chomsky | Vidéos sur You Tube ) qui font et défont les gouvernements élus de nos démocraties contemporaines, sauf erreur de leurs apprentis sorciers patentés.

Il convient de convenir de l’état des lieux actuels pour documenter ce qui permettra de rénover ce réel soi-disant démocratique qui est nôtre.

 

Au Québec

Au Québec, ce constat doit prendre acte de la différence entre l’État d’occupation autocrate qui a cours ici par-dessus la tête démocratique référendaire constituante des Québécois,es, et, par exemple, l’État de la Ve République de France, validé par référendum en 1958, ou, par exemple encore, l’État du Royaume de la Couronne d’Australie, validé depuis 1900 par des référendums tenus dans toutes les provinces de cette fédération, à une différence notable près de la soi-disant fédération canadian… l’australienne s’est soumise à la validation référendaire du Peuple Souverain d’Australie.

Quand donc s’est-il tenu au Québec depuis la Conquête, un référendum constituant devant valider les États qui se sont appliquée sur le territoire national du Peuple Souverain du Québec ? JAMAIS. Quand donc l’État actuel du Royaume de la Couronne canado-britannique créée de toutes pièces arbitraires en 1982 et qui, sans rupture depuis la Conquête, s’applique encore aujourd’hui au Québec a-t-il donné l’occasion aux Québécois,es de dire OUI ou NON à ses Actes constituants ? JAMAIS. Cf : Histoire des Actes constituants au Québec.

Ce qui ne peut manquer d’avoir des conséquences sur l’état de la démocratie au Québec, différentes de celles qui ont cours ailleurs dans le monde. Là où se sont constitués depuis plus de 115 ans des États aux Actes constituants validés par les Peuples concernés,  comme en Australie depuis 1900, en Irlande depuis 1937, en France depuis 1946, etc., comme dans la plus part des États fondés depuis la fin de la 2e guerre mondiale à même les Empires coloniaux européens en Afrique et en Asie. Cf : Liste des États disposants d’Actes constituants validés par Le Peuple.

Comment faire pour rompre avec un tel État de clair déni démocratique canadian ? C’est ce que nous pouvons documenter au titre DÉMOCRATIE 102 | vers la démocratisation du politique

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

#MaTouraine-Monts2015 |
Ensemble pour le bocage may... |
GAUCHE CITOYENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droits humains pour tou-te-s !
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...
| Pour une Moselle solidaire